Le partant Miles Sheehan a rapidement été remplacé par Steve Borkowski au monticule. De façon générale, le gérant Hal Lanier n’était pas satisfait de la performance de ses lanceurs.

Les Champions balayés à domicile

Sale week-end pour les Champions d’Ottawa. Défaits à deux reprises, samedi et dimanche, contre les Miners de Sussex County, ils ont subi leur premier balayage de la saison.

À domicile.

Le gérant Hal Lanier n’aime pas voir son club perdre trois parties consécutives à domicile. « C’est embarrassant », a-t-il déclaré dimanche après-midi, au terme d’un match perdu 7-3.

Les Champions ont marqué deux de leurs trois points en neuvième manche, dimanche.

On peut dire que l’attaque traverse une première période léthargique. Elle a produit seulement huit points, au total, à ses quatre derniers matches.


«  Je suis déjà tanné de voir autant de mauvaises performances au monticule.  »
Hal Lanier

Pourtant, en piquant sa colère devant les journalistes, il avait surtout envie de s’en prendre aux performances des lanceurs.

« Nous ne pouvons pas nous permettre d’allouer autant de points, autant de coups sûrs, jour après jour, et penser qu’on va gagner de façon régulière », crache-t-il. Son équipe présente une fiche de 5-10.

« Je suis déjà tanné de voir autant de mauvaises performances au monticule. On se fait battre parce qu’on laisse trop de balles, suspendues, au-dessus du marbre. Les performances de plusieurs lanceurs me laissent sur mon appétit. Ces gars-là m’ont convaincu de leur faire de la place au camp d’entraînement. Ils doivent maintenant travailler dans le but de conserver leurs postes. »

Dimanche, Lanier a donné un départ à son spécialiste de la longue relève, Miles Sheehan. Ce dernier a livré une performance honnête, mais courte. Il a quitté après quatre manches de travail.

Steve Borkowski, celui qui a entrepris la saison dans le rôle de partant numéro trois, a pris le relais en cinquième. Il a connu une autre sortie très difficile.

« Nous allouons sept ou huit points, 12 ou 13 coups sûrs par partie. C’est du très mauvais baseball. Je m’attendais à ce que notre groupe de lanceurs soit bien plus efficace, cette saison. »

Lanier avait l’intention de commander une rencontre avec tout son personnel de lanceurs, avant de quitter le parc RCGT, dimanche soir.

« De façon générale, il faut trouver une façon de renverser la vapeur. »

Daniel Bick n’a pas été en mesure de compléter le match de dimanche après avoir été atteint par une balle.

Bick blessé
Les Champions ont congé, lundi. Leur prochain défi ne sera pas de tout repos. Les Capitales de Québec, qui forment toujours l’organisation de référence dans la Ligue Can-Am, seront de passage en ville à compter de mardi.

Deux des cogneurs d’Ottawa pourraient manquer à l’appel.

L’arrêt-court et deuxième frappeur Daniel Bick n’a pas été en mesure de compléter le match de dimanche. Il y aurait une grosse ecchymose, sur sa clavicule, à l’endroit où il a été atteint par une balle.

« J’ai tout de suite vu qu’il n’était pas à 100 %, par la suite, quand un roulant a été frappé dans sa direction », indique Lanier.

« Peut-être que notre journée de congé lui fera du bien », ajoute-t-il.

Le vétéran voltigeur Steve Brown a frappé au premier rang, dimanche. Il n’était clairement pas au sommet de sa forme, lui non plus.

« J’espère qu’il sera capable de jouer mardi. On pourrait lui confier un rôle limité. On pourrait l’utiliser comme frappeur de choix, par exemple. Nous n’avons pas vraiment de joueurs à notre disposition pour prendre la relève. On se serre la ceinture », dit Lanier.