Après un départ canon en première manche, Tucker Nathans et ses coéquipiers des Aigles ont perdu leur rythme et ont été incapables de freiner les élans des Champions d’Ottawa.

Le départ canon des Aigles réduit en poussière

TROIS-RIVIÈRES — Les Aigles de Trois-Rivières et les Champions d’Ottawa se sont livré une chaude lutte dans le premier match de cette série de trois, mardi, au Stade de Trois-Rivières. Les Champions ont orchestré une superbe remontée, entre autres grâce à trois manches de deux points, pour voler les honneurs de cette rencontre par la marque de 8 à 6.

«Notre lanceur partant [Danny Garcia] a été super. C’est un de nos meilleurs matchs cette saison. Je suis vraiment satisfait de la performance de mon équipe», se réjouissait le gérant des Champions, Sebastien Boucher. Les Champions ont été les premiers à marquer, en première manche, sur un simple de Leonardo Reginatto.

Les Aigles se sont envolés lors de cette même manche, avec pas moins de six points et six coups sûrs. Les frappeurs trifluviens ont frappé deux doubles et trois simples. Le jeu de la manche revient encore une fois au Trifluvien Raphaël Gladu qui a frappé une longue balle au champ droit, bonne pour trois points. Ce circuit donnait l’avance 6-1 aux Oiseaux.

«On a commencé en feu, mais on a pas été capables de faire une bonne attaque dans chaque manche. Normalement je ne serais pas déçu d’une performance de six points, mais là je suis déçu qu’on n’ait pas fait de points par la suite», se désolait le gérant des Aigles, T.J. Stanton.

Les Champions répliquent

Les Champions ne se sont pas laissé abattre aussi facilement. Les Otaviens ont frappé deux circuits, dont un de deux points en cinquième. Le tableau indicateur affichait alors une marque de 6-4 en faveur des Trifluviens.

La défensive des Aigles a connu quelques difficultés en septième, permettant à Ottawa de créer l’égalité. La remontée des Champions s’est poursuivie en huitième. Un simple de deux points produits de Maikol Gonzalez donnait les devants 8-6 aux Ottaviens.

«L’offensive a vraiment gardé le moral malgré la première manche de six points. Ils ont été capables de grimper un point à la fois et ça a porté fruit», mentionnait Boucher.

Les lanceurs impuissants

Le partant Chris Murphy effectuait son 14e départ cette saison. En six manches, il a accordé quatre points et n’a effectué que trois retraits au bâton. Il était opposé à Danny Garcia, qui, malgré une première manche plus difficile, a connu une bonne performance par la suite. En six manches de travail, il a retiré huit frappeurs des Aigles sur des prises.

Les releveurs trifluviens Elhaaj Muhammad et Cortland Cox n’ont pu stopper la remontée des Champions. Tous les deux ont accordé deux points chacun aux frappeurs adverses. Cox a encaissé cette défaite, une troisième cette saison.

«Murphy nous a quand même donné une bonne chance. Autant lui que les releveurs n’avaient pas d’effet dans leurs lancers. Je n’étais pas très content de la zone des prises non plus», déclarait Stanton.

Les Oiseaux ont été limités à seulement trois coups sûrs dans les manches suivant la première en plus d’être retirés quatre fois sur des prises par les releveurs d’Ottawa. Kida De La Cruz a signé une première victoire cette saison. «On a fait nos ajustements aux bons moments. Les lanceurs ont très bien performé», disait le gérant d’Ottawa.

Le voltigeur de centre des Aigles, Michael Suchy, a été brillant en défensive. Bien que ses performances sur la plaque n’ont pas été extraordinaires, il a tout de même attrapé huit balles au champ centre.

Les Aigles (37-26) recroiseront les Champions (28-37), mercredi dès 19 h 05. Brandon Barker (4-2) affrontera Jordan Kurokawa (1-4) au monticule.