Les Champions sont de plus en plus près de l'élimination, surtout après une défaite de 4-1 contre les Aigles de Trois-Rivières.

La longue balle fait mal aux Champions

Les Champions d’Ottawa sont presque mathématiquement éliminés des séries éliminatoires de la Ligue Can-Am.

Ils l’étaient déjà avant de revenir à la maison vendredi soir, et ils le sont encore plus après un revers de 4-1 aux mains des Aigles de Trois-Rivières devant une bonne foule de 2788 amateurs au parc RCGT.

Établir le « chiffre tragique » de la troupe de Hal Lanier (39-53) est compliqué parce que les Aigles, installés au quatrième rang avec leur fiche de 47-45, peuvent aussi passer devant Rockland (48-44) pour se hisser au troisième rang, et que les Jackals du New Jersey (44-48 en cinquième place) sont toujours dans la course aussi. Mais sauf erreur, avec 10 matches à jouer, il serait de deux (combinaison de défaites de leur part et de victoires des Aigles ou des Boulders).

Pour le premier match de cette série de trois contre la formation trifluvienne, le partant Jake Hale aurait certes mérité un meilleur sort alors qu’il n’a alloué qu’un point sur cinq coups sûrs en six manches. Sa seule erreur a été de donner un long circuit en solo à Taylor Brennan en sixième manche, lui qui mène le circuit Miles Wolff avec 31 longues balles cette saison.

Les Champions ont créé l’égalité en fin de septième manche quand Vincent Guglietti a frappé un triple qui a poussé Brian Portelli au marbre.

Brennan s’est amené au marbre avec un coureur au troisième coussin et deux retraits en huitième reprise et Lanier a décidé de lui donner un but sur balles intentionnel. Ça s’est avéré une mauvaise décision parce qu’Alberth Martinez a enchaîné avec un circuit de trois points au champ centre qui s’est avéré le coup de grâce.

« Pourquoi lancerais-je à Brennan, qui mène la ligue pour les circuits et les points produits. Il faut qu’on se donne une chance contre le gars qui frappe derrière lui. On a tenté de placer notre lanceur dans la meilleure situation possible et c’était le cas pour (le releveur) Daniel (Carela). Je pense que c’est le premier circuit qu’il accorde cette année. En fin de compte, on n’a pas marqué assez de points parce qu’on s’est élancé sur des mauvais tirs, c’est l’histoire de notre saison », a commenté le gérant Hal Lanier après coup.

Son vis-à-vis T.J. Stanton a évidemment été heureux de voir Martinez répondre à l’appel dans cette situation.

« Des victoires arrachées à la fin comme ça et comme (jeudi) à Rockland (sur un circuit de deux points de Brennan en neuvième manche), c’est énorme pour nous à ce temps-ci de l’année, alors qu’on tente de s’assurer d’une place en séries, a-t-il indiqué. Il (Martinez) a frappé au premier rang une bonne partie de l’année, mais on l’a placé au quatrième pour lui donner plus de chances d’aller à la plaque avec des hommes sur les buts. Il est un excellent frappeur, de calibre AA ou AAA. On a besoin de grosses présences au bâton comme ça de sa part maintenant. Brennan, lui, est le joueur le plus utile de la ligue, mais on a besoin de la contribution d’autres gars. Surtout que notre offensive a été en léthargie récemment. »

Le partant des Aigles Kyle Halbohn a livré un bon duel à Hale alors qu’il a lui aussi accordé un seul point sur cinq coups sûrs tout en retirant 11 frappeurs sur des prises en six manches et deux tiers. Angel Rincon est venu protéger la victoire du releveur Taylor Hissong en neuvième manche.

« Il a été excellent, il avait une bonne étoffe et il a été capable d’élargir la zone des prises avec sa rapide dans le haut de la zone et sa balle fourchette basse. Il a été dominant, pas si mal pour une recrue dans la ligue », a ajouté Stanton.

Les deux mêmes équipes s’affrontent à nouveau samedi soir et dimanche après-midi, toujours au parc RCGT.