Les 15 retraits sur des prises de Borkowski (7-7), ce qui égalait un record de la Ligue Can-Am, n'ont pas empêché la troupe du gérant Hal Lanier d'encaisser une sixième défaite d'affilée.

Borkowski mal appuyé par son attaque

Rien ne va plus pour les Champions d'Ottawa.
Au retour d'un désastreux voyage de quatre parties à Rockland, marqué par la pire défaite de leur histoire, une râclée de 23-4, ils ont gaspillé une excellente performance de leur partant Steve Borkowski dans un revers de 2-1 aux mains des Jackals du New Jersey devant 2472 amateurs au parc RCGT lundi après-midi.
Les 15 retraits sur des prises de Borkowski (7-7), ce qui égalait un record de la Ligue Can-Am, n'ont pas empêché la troupe du gérant Hal Lanier d'encaisser une sixième défaite d'affilée. Il a perdu un duel de lanceurs contre le gaucher des Jackals Isaac Pavlik, qui a porté sa fiche à 10-1 en limitant les Champions à cinq coups sûrs et un point en sept manches de travail, sa relève fermant ensuite la porte à un retour des locaux.
Daniel Bick a créé l'égalité 1-1 avec un circuit en solo en fin de sixième manche, mais les visiteurs sont revenus compter le point gagnant à la manche suivante alors que Johnny Bladel a soutiré le seul but sur balles alloué par Borkowski, a volé le deuxième but et a compté sur un simple de Jon Dziomba.
« Borkowski a offert toute une performance avec ces 15 retraits sur des prises et en n'allouant que deux points. La balle a fait un mauvais bond sur le relais au marbre où ils ont compté le point gagnant », a souligné un Lanier dépité après la rencontre.
« Je ne sais pas quand notre attaque va se réveiller. Tu ne gagneras pas de matches en comptant un point seulement, peu importe contre qui tu joues. Ça fait six parties que ça dure, on ne prend pas de bons élans. C'est à eux de régler ça, c'est eux qui s'élancent avec le bâton dans les mains. Certains ont de bonnes présences, d'autres en ont des terribles... C'est une autre défaite et on se creuse un gros trou. On est mieux de se réveiller rapidement, je suis fatigué de perdre », a ajouté Lanier, qui a mis un terme abruptement à son entrevue d'après-match avant de claquer la porte de son bureau.
Les Champions ont une fiche de 32-40 cette saison et avec 26 parties à disputer au calendrier régulier, ils accusent un recul de trois parties et demie sur les Miners de Sussex County, détenteurs du quatrième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans la Ligue Can-Am.
Lanier n'a pas utilisé l'excuse de l'arrivée vers les 7 h du matin de Rockland après un long arrêt aux douanes, ce qui était à peine quelques heures avant le match présenté en après-midi en ce congé civique en Ontario. C'était la même situation pour les deux équipes, d'ailleurs.
« Ce n'était pas évident pour les gars. Moi au moins, j'étais revenu en voiture dimanche, je suis arrivé vers les 20 h et j'ai obtenu un peu plus de repos que le reste de l'équipe, a dit Borkowski, qui a lancé un match complet où il n'a alloué que quatre coups sûrs. J'ai bien localisé ma rapide et ma glissante fonctionnait bien, contrairement à mon changement de vitesse, qui ne fonctionnait pas. Je n'ai pas eu l'appui de l'attaque, mais je suis certain que ça va venir, c'est ça le baseball. »
En passant 15 Jackals dans la mitaine, Borkowski a égalé le record de la Ligue Can-Am détenu depuis le 12 juin 2014 par Mike Antonini, ancien de cette même formation du New Jersey.
Les Champions avaient deux nouveaux joueurs d'avant-champ pour ce premier match d'une série de sept à domicile cette semaine, le premier but Alex Venditti, mis sous contrat pour palier à l'absence du premier but Ricky Oropesa qui est sur la liste de blessés, et le deuxième but Jason Coker, un résident d'Ottawa qui a joué 24 matches avec l'équipe en 2016 et qui remplace l'ancien des Aigles de Trois-Rivières Ryan Brockett. Ce dernier a décidé d'accrocher ses crampons alors qu'il frappait pour ,188 depuis son arrivée à Ottawa.
Dans le deuxième match de cette série mardi soir (19 h), les Champions enverront le Gatinois Phillippe Aumont (fiche de 3-4, MPM de 5,02) au monticule contre les Jackals.