Daniel Bick a cogné un gros simple opportun, produit un point et marqué un point en troisième manche.

Bick se distingue dans sa 300e partie

Daniel Bick est là depuis tellement longtemps qu’on ne le remarque pratiquement plus.

L’arrêt-court qui est originaire du sud des États-Unis a joué son 300e match dans l’uniforme des Champions d’Ottawa, jeudi.

Dans le baseball indépendant, jouer 300 parties dans le même uniforme, ce n’est pas un petit exploit.

Chez les Champs, seul le «petit gars de la place» Sébastien Boucher a pu atteindre ce plateau avant lui.

Bick passe peut-être inaperçu parce qu’il joue toujours de la même manière.

Jeudi, dans la victoire de 5-4 contre les Jackals du New Jersey, il a cogné un gros simple opportun, produit un point et marqué un point en troisième manche.

«Nous avons gagné cette partie plus tard, parce que nos joueurs ont couru de façon agressive sur les buts», a indiqué le gérant Hal Lanier après la partie.

C’est vrai. Ces coureurs ont permis aux Champions de marquer les deux points qui ont fait la différence, en fin de septième.

Ces points ont pu faire la différence parce qu’en début de septième manche, Bick a tourné une balle à double jeu alors que les visiteurs menaçaient.

Il est un des frappeurs les plus constants des Champions, cette saison.

Il brille quand même davantage quand il a son gant dans la main.

«Nous sommes contents de pouvoir compter sur lui depuis si longtemps. Cela dit, je serais vraiment content de le voir obtenir sa chance dans le baseball affilié. Quand notre saison sera terminée, je vais décrocher mon téléphone et je vais appeler des contacts. Il mérite au moins de participer au camp d’entraînement d’une organisation des ligues majeures», dit Lanier.

«Ce serait un rêve», réagit le joueur.

Bick ne serait pas pour autant malheureux s’il devait revenir à Ottawa en 2019.

«Les Champions forment une des meilleures organisations de notre ligue. Il n’est pas difficile de revenir ici, année après année.»

Les pas-très-intimidants Jackals ont quitté la capitale canadienne immédiatement après le match de jeudi soir.

Les très intimidants Miners de Sussex County prendront leur place dans l’abri des visiteurs, ce week-end.

On leur a pratiquement déjà donné le championnat de la saison régulière dans la Ligue Can-Am. Ils détiennent une confortable avance de plus de 10 parties au sommet du classement général.

Le match de vendredi sera d’ailleurs un des plus intéressants de la saison.

Lanier enverra Jordan Kurokawa au monticule pour le premier match de la nouvelle série.

Kurokawa, une recrue, a été lanceur par excellence dans la Can-Am en juin ainsi qu’en juillet.

Il n’a toutefois jamais encore eu le privilège de se mesurer aux gros cogneurs des Miners.

«J’espère qu’il sera capable de poursuivre sur sa lancée, a conclu Lanier. Partout dans son alignement, Sussex mise sur des joueurs qui peuvent nous faire mal.»

Expos en visite

Par ailleurs, les Champions ont annoncé que de la grande visite s’en vient. Cinq légendes des Expos de Montréal seront de passage au parc RCGT, lors du match du 3 septembre.

On dit que Bill «Spaceman» Lee et Dennis «Oil Can» Boyd pourraient même grimper sur la butte, ce jour-là, pour affronter quelques frappeurs des Boulders de Rockland.

Les nostalgiques auront la chance de revoir deux joueurs qui ont marqué les belles années des Lynx d’Ottawa. Cliff Floyd et Rondell White seront aussi de la partie. Dave Cash sera l’autre invité d’honneur de la journée.