Les Champions ont encaissé un neuvième revers en dix parties vendredi soir.

Battus par une attaque équilibrée

Contrairement à la veille, les Champions d'Ottawa ont réussi à contenir le Gatinois Phillippe Craig-St-Louis vendredi soir.
Le problème, c'est que plusieurs autres cogneurs des Capitales de Québec se sont bien amusés devant la petite foule de 1257 amateurs présents au parc RCGT, permettant aux visiteurs d'empocher un gain de 7-5, leur quatrième de suite.
La formation de la capitale nationale encaissait de son côté un troisième revers d'affilée et un neuvième en 10 parties alors que ses chances de participer aux séries éliminatoires pour défendre le titre de la Ligue Can-Am remporté l'an dernier diminuent de jour en jour.
Sept des neuf autres frappeurs des Québécois ont frappé en lieu sûr dans cette rencontre où ils n'ont pas ménagé le partant d'Ottawa Austin Chrismon, chassé après avoir alloué cinq points sur neuf coups sûrs en six manches de travail.
C'est le neuvième frappeur Lachlan Fontaine qui a fait le plus de dommages avec trois coups sûrs en quatre présences ainsi qu'un point produit.
« Chrismon n'a pas une année comme l'an dernier, mais il donne une solide chance de gagner à chaque départ et il nous avait dominé la dernière fois qu'on est venus ici, alors je suis très content de la façon dont on est sorti contre lui. On a obtenu plusieurs gros coups sûrs de différents gars, dont Fontaine qui ne joue pas souvent », a dit le gérant des Capitales Patrick Scalabrini en parlant des poussées de deux et trois points des siens lors des deuxième et troisième manches.
Pour les Capitales, il s'agissait d'un 10e gain en 15 parties contre Ottawa cette saison. Ils demeuraient ainsi à un demi-match du premier rang détenu par les Boulders de Rockland, qui ont vaincu les Aigles de Trois-Rivières 1-0 vendredi soir.
Sébastien Boucher a profité d'une rare défaillance du partant des Capitales, Arik Sikula (11-3), en frappant un circuit de deux points en sixième. Les locaux ont ensuite ajouté trois points en fin de neuvième manche grâce à une erreur du voltigeur de centre Dvontry Richardson et un double d'Alex Venditti, mais c'était trop peu, trop tard.
« On est dans une situation où on ne peut pas se permettre d'avoir une cold streak comme ça, perdre des matches qu'on devrait être dedans. C'est un moment difficile, mais il faut essayer de s'en sortir le plus rapidement possible, car plus on perd, plus Sussex s'éloigne de nous (au quatrième rang). On ne veut pas ça, on a un club capable de faire les séries, il faut y croire et persévérer à travers ça », a dit Boucher, l'ancien des Capitales. 
« C'est vraiment bizarre la façon dont on joue : quand nos lanceurs font bien, nos frappeurs ne sont pas là, et quand nos frappeurs frappent, les lanceurs ne sont pas là. On dirait qu'on n'est pas sur la même page comme équipe » a-t-il ajouté.
« Nous étions un match sous la barre des ,500 et maintenant nous sommes 10 parties sous celle-ci (fiche de 33-43), je ne suis pas content de ça. Il faut trouver un moyen de renverser la vapeur parce que chaque défaite nous rapproche de la fin de la saison », a renchéri le gérant Hal Lanier.
Craig-St-Louis a été blanchi à ses cinq présences au marbre lors de ce match, avec trois retraits sur des prises. Il avait obtenu trois coups sûrs en cinq présences et avait compté deux points dans le gain de 5-2 de jeudi, lors du premier match de cette série de quatre qui se poursuivra samedi soir et dimanche après-midi.