Phillippe Aumont a été en plein contrôle de tous ses lancers même si sa vie a changé depuis l’arrivée de son premier enfin vendredi dernier. Pour des raisons évidentes, le lanceur gatinois n’a pas eu l’occasion de s’entraîner beaucoup au cours des derniers jours.

Aumont et les Champions vont chercher une victoire pour «Gabie»

Le dossier de Phillippe Aumont demeure intact face aux équipes internationales en visite dans la Ligue Can-Am.

Après avoir blanchi les Cubains à la mi-juin, le lanceur gatinois a enchaîné avec une autre victoire mardi soir contre les étoiles de l’île japonaise de Shikoku. Devant 982 « irréductibles » qui sont restés jusqu’à la fin au parc RCGT, les Champions d’Ottawa ont vaincu les étoiles japonaises au compte de 6-3 pour remporter un deuxième duel de suite face aux représentants du pays du Soleil-Levant.

S’il avait levé les yeux vers le ciel pour souligner le départ soudain de son frère vers un autre monde dans son match complet contre les représentants de Cuba, Aumont (5-2) a gardé la balle pour la remettre à sa fille Gabrielle, née vendredi dernier.

À son premier match dans la peau d’un papa, le géant de 6’7’’ a limité l’équipe japonaise à deux points sur six coups sûrs en sept manches. Il n’a pas accordé une seule passe gratuite et il a retiré au moins un frappeur sur des prises à toutes les manches. Il a quitté avec une avance de 6-2 au moment où il avait enregistré neuf retraits au bâton.

« Je n’ai pas encore la balle, mais je vais la retrouver parce que c’est un moment spécial pour moi. Je suis resté debout pour m’occuper de la petite pendant une partie de la nuit lors des quatre derniers jours, mais j’ai la femme la plus extraordinaire sur la planète qui comprend que j’ai aussi besoin de compétitionner. J’ai pu dormir lundi soir. Être papa, c’est toute une adaptation, mais j’ai réussi à avoir la commande des mes tirs sans m’entraîner pendant quelques jours », a raconté celui qui vient d’être sélectionné parmi les étoiles de la Ligue Can-Am pour jouer contre les étoiles de la Ligue Frontier les 9-10 juillet prochain à Rockland.

Dominant

Les visiteurs n’ont pas réussi à le frapper solidement dans son maillot rouge avec l’inscription « Canada » à l’arrière de tous les chandails des joueurs pour cette série internationale de quatre matches. D’ailleurs, trois des six coups sûrs de l’équipe japonaise n’ont pas traversé l’avant-champ et ce n’est qu’après deux retraits en quatrième manche qu’ils ont expédié une première balle au champ extérieur. Souvent, les frappeurs ont été menottés et ils ont eu recours à des élans défensifs.

Heureusement que les lanceurs ottaviens étaient en contrôle parce que la défensive a encore connu des carences avec une soirée de quatre erreurs. Heath Bowers a retiré les visiteurs dans l’ordre en huitième manche, mais Austin Glorius a rendu les choses intéressantes en accordant un point en plus de remplir les buts avec un compte complet avec deux retraits en fin de neuvième manche. Il a toutefois pu passer le dernier frappeur dans la mitaine pour mettre fin à la menace.

« L’histoire se répète. Il va falloir y voir à l’entraînement. Les erreurs rendent les choses difficiles pour nos lanceurs. Phillippe aurait pu lancer huit manches, peut-être même neuf ce soir si nous avions fait les jeux derrière lui », a commenté le gérant Sébastien Boucher.

Offensivement, Malik Collymore a pris les choses en main avec un simple de deux points en quatrième manche pour placer les Champions (19-23) en avance 3-1. Vinny Guglietti a aussi été solide avec deux doubles où il a marqué à chaque fois. Il a produit un point.

D’autres étoiles

En cinquième manche, Jiandido Tromp a tenu les spectateurs en haleine quand son coup en flèche est passé sous le gant du voltigeur de droite pour rouler jusqu’à la clôture. Tromp a donc essayé d’étirer un triple en circuit à l’intérieur du terrain, mais il a été pincé au marbre. Tromp sera d’ailleurs lui aussi au prochain match des étoiles. Steve Brown, frappeur par excellence du mois de juin dans la Can-Am, sera le troisième représentant des Champions à cet événement.

Le troisième match de cette série se tiendra à nouveau au parc RCGT mercredi soir.