«Cet arbitre n’est pas assez bon pour me dire de quitter le terrain » a lancé Hal Lanier après s’être indigné en faveur de ses joueurs.

Arbitrage très douteux

Les arbitres ont quitté le terrain du parc RCGT sous les huées de la foule, mardi soir.

Clairement, les partisans sont repartis en pensant que les Champions d’Ottawa ont perdu, 2-1, contre les Miners de Sussex County, en raison d’une série de mauvaises décisions au marbre.

Ils ne sont pas seuls.

En circulant dans le corridor qui mène aux vestiaires, en fin de soirée on pouvait entendre certains joueurs hurler de rage. Certains remettaient en question le sérieux de la Ligue Can-Am.

Dans son bureau, le gérant Hal Lanier a essayé de contenir sa colère.

Pas longtemps.

« Ce gars-là était terrible. Ça ne me dérange même pas de le dire on the record. Il était terrible », a-t-il craché.

Lanier n’a pourtant pas eu à se taper le match au grand complet. Il s’est fait expulser en fin de sixième manche.

Un de ses vétérans, le voltigeur de droite Steve Brown, venait de se faire retirer au bâton pour la troisième fois de la soirée. On sentait le Colombien de 31 ans sur le point d’exploser.

Le gérant s’est interposé. Sans doute voulait-il protéger son équipe. Si les arbitres avaient décidé d’expulser Brown, les Champions auraient été dans le pétrin. Avec toutes les blessures, il n’y aurait pas eu de joueurs de qualité, sur le banc, pour le remplacer.

« Je n’avais pas le choix ! D’ailleurs, je n’ai pas eu besoin de dire grand-chose pour me faire chasser. Je lui ai simplement dit qu’il nous arrachait le bâton des mains avec toutes ces décisions douteuses. Il m’a chassé. »

« C’est bien ça, le plus triste, dans cette histoire. Cet arbitre n’est pas assez bon pour me dire de quitter le terrain », d’enchaîner, en colère, l’homme qui a œuvré dans les ligues majeures, dans différents rôles, entre 1964 et 1991.

« J’ai regardé les dernières manches dans mon bureau et je peux vous confirmer que les arbitres ont donné une très mauvaise démonstration de leur savoir-faire. Nos deux derniers frappeurs ont été retirés sur des prises. Quelle honte ! On ne devrait jamais avoir à composer avec des arbitres aussi mauvais dans la Ligue Can-Am. »

« On devrait obliger ces arbitres à regarder le match en rediffusion. Ils pourraient voir à quel point ils ont été mauvais », a-t-il conclu.

« Il faut maintenant oublier tout ça et gagner notre prochain match, pour gagner la série. »

Chrismon solide
Lanier se sentait un peu mal pour son lanceur partant. « Austin a lancé un gros match, ce soir. »

C’est vrai.

Austin Chrismon, lanceur par excellence de la Ligue Can-Am en 2016, connaît une première moitié de saison difficile. Sa moyenne de points mérités s’élevait à 5,29 après neuf départs.

Il a enfin connu un match autour duquel il peut bâtir quelque chose.

« Ce fut ma plus longue sortie de la saison », a-t-il déclaré, satisfait, au terme d’un match où il a travaillé pendant sept manches et un tiers.

Il a joué de malchance. Les Miners ont inscrit un de leurs points à la suite d’un jeu cocasse. Un joueur d’avant-champ des Champions, Steve Nyisztor, a capté un roulant de routine. La balle est restée coincée dans son gant alors qu’il tentait d’effectuer le relais au premier coussin.

« Je suis quand même satisfait de ma soirée. J’ai réussi à retirer le premier frappeur de la manche assez régulièrement. Ça me simplifie drôlement la tâche », dit celui qui présente une fiche de 4-6.