Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gardien des Sénateurs Filip Gustavsson harponne la rondelle que l'attaquant du Canadien Cole Caufield tentait de faire dévier derrière lui en deuxième période. Caufield s'est repris en comptant le but gagnant en prolongation -- son premier en carrière dans la LNH -- du gain de 3-2 de Montréal samedi au Centre Bell.
Le gardien des Sénateurs Filip Gustavsson harponne la rondelle que l'attaquant du Canadien Cole Caufield tentait de faire dévier derrière lui en deuxième période. Caufield s'est repris en comptant le but gagnant en prolongation -- son premier en carrière dans la LNH -- du gain de 3-2 de Montréal samedi au Centre Bell.

Caufield compte et élimine mathématiquement Ottawa

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Ce n’était qu’une formalité, mais les Sénateurs d’Ottawa ont officiellement été éliminés mathématiquement de la course pour une place en séries avec un revers de 3-2 en prolongation aux mains du Canadien de Montréal samedi soir au Centre Bell.

Le premier but en carrière de l’attaquant recrue Cole Caufield a fait la différence à 2:25 minutes de la quatrième période, sa déviation d’une passe de Jeff Petry déjouant le gardien Filip Gustavsson pour procurer un deuxième gain en 24 heures au Tricolore, qui a comblé un déficit de deux buts en troisième période.

Après un premier tiers sans but, Tim Stützle a ouvert le pointage en période médiane et Thomas Chabot a doublé cette avance en début de troisième tiers. 

Petry a amorcé la remontée du Tricolore, qui s’est ensuite vu refuser un but en avantage numérique après révision vidéo parce que Cory Perry a commis de l’obstruction sur le gardien. Mais sur une attaque à cinq subséquente, Tyler Toffoli a créé l’égalité avec un tir sur réception qui a traversé Gustavsson, auteur de 36 arrêts.

«En troisième, on n’a pas bien géré la rondelle du tout, on causait des revirements et on changeait de trio, ce n’est pas notre jeu du tout, analysait l’entraîneur-chef D.J. Smith après la rencontre. On n’a pas joué comme ça depuis très longtemps, le genre d’erreurs qu’on commettait. Et en même temps, cette équipe était désespérée et elle voulait ce match plus que nous, c’était évident. Gustavsson nous a donné toutes les chances de gagner, il a été excellent. Il gagne si on joue mieux devant lui.»

Ce dernier avait commencé le match en force avec plusieurs arrêts difficiles, reprenant où il avait laissé il y a un mois avant d’être renvoyé à Belleville lorsque Matt Murray est revenu au jeu.

«Quant tu es rappelé, tu es un peu nerveux au début du match, mais quand ça s’est bien passé sur les deux premiers lancers auxquels j’ai fait face, j’ai fait ce que je fais tout le temps, arrêter la rondelle», a noté Gustavsson.

L'attaquant des Sénateurs Tim Stützle est félicité par ses coéquipiers, dont Colin White (36), après avoir ouvert le pointage samedi soir au Centre Bell lors du revers de 3-2 en prolongation d'Ottawa contre le Canadien de Montréal.

Son vis-à-vis Cayden Primeau, qu’il a affronté souvent dans la Ligue américaine, a été mis à l’épreuve 23 fois à l’autre bout. Il a obtenu de l’aide de ses poteaux en première période, alors que Connor et Josh Brown ont frappé des barres horizontales coup sur coup.

«On a bien joué pendant les 47 premières minutes, mais c’est le genre de match qu’on doit apprendre à terminer. C’est une autre leçon à apprendre, la prochaine fois qu’on se retrouve dans cette situation, on doit finir le travail. Mais on savait que Montréal avait besoin de ces points et qu’ils joueraient avec ardeur. On a eu un relâchement à la fin. C’est dommage parce que lorsque ton gardien t’offre une performance de qualité comme ça, tu veux lui donner une victoire», a souligné l’assistant-capitaine Thomas Chabot, qui a enregistré son 150e point en carrière grâce à son but, quatrième défenseur des Sénateurs à le faire après Erik Karlsson, Wade Redden et Chris Phillips.

Chabot a passé beaucoup de temps sur la glace en prolongation (1:59), mais Brady Tkachuk a été pris sur la glace pendant toute sa durée (2:25), incapable de rentrer au banc. Il a été contourné habilement par Petry sur le but gagnant, mais Erik Brännström était hors position alors que Caufield a surpris Tim Stützle en fonçant au filet.

«On a bien joué lors des deux premières périodes, mais pas à la fin. Ils ont pris le dessus et on ne veut pas que ça arrive. Il faut travailler pendant 60 minutes pour gagner un match comme ça. On s’est bien battu, mais à la fin, ils ont gagné», a dit Stützle, qui a compté son neuvième but de la campagne.

Les Sénateurs (19-27-5) seront de retour à domicile lundi pour recevoir la visite des Jets de Winnipeg, club engagé dans une course pour le troisième rang avec Montréal. Le Canadien s’amènera ensuite au Centre Canadian Tire mercredi pour le 10e et dernier duel entre les deux rivaux, les Sénateurs ayant une fiche de 5-3-1 contre eux en 2021.