P.K. Subban a eu son mot à dire dans la victoire de 4-1 des siens face au Canadien, alors que l’ancien défenseur étoile de la formation montréalaise a amassé deux aides.

Subban et les Predators battent le Canadien

MONTRÉAL — Au lendemain d’une contre-performance, les Predators de Nashville ont joué avec plus de mordant que le Canadien et les visiteurs ont quitté le Centre Bell après avoir gagné le match 4-1, samedi.

L’entraîneur-chef des Predators, Peter Laviolette, avait écorché sa troupe à la suite d’un revers en prolongation de 4-3 face aux Red Wings de Detroit vendredi. Ses joueurs ont répondu avec une performance étanche défensivement.

«Il y avait un peu de colère dans leur jeu, ils étaient plus affutés et nous n’avons pas été en mesure de répondre, a expliqué l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous avons joué du hockey mou, nous avons perdu les batailles, nous étions toujours deuxièmes sur la rondelle. Il n’y a que lorsque nous avons marqué que nous avons eu un semblant de vie. Mais ils ont immédiatement répliqué et ça nous a tués.»

Le but de Shea Weber à 12:47 du deuxième tiers avait permis au Tricolore de réduire l’écart à 2-1. Cependant, Craig Smith a répliqué avec son deuxième de la soirée seulement 17 secondes plus tard.

Julien a utilisé sa contestation, croyant que Smith avait nui au travail de Carey Price sur le tir initial de P.K. Subban. Sur les reprises, Price semblait toutefois avoir initié le contact avec Smith, avant que ce dernier ne récupère le retour et batte le gardien de vitesse en faisant le tour du filet.

«C’est rendu 50-50 et parce que c’est comme ça, nous prenons plus de risques avec notre contestation, a indiqué Julien. Si c’était plus clair à nos yeux entre ce qui est bon ou non, nous choisirions mieux nos moments pour l’utiliser.»

À sa troisième visite au Centre Bell dans l’uniforme des Predators, Subban a eu son mot à dire dans la victoire des siens en amassant deux aides. Subban a ainsi atteint le plateau des 300 mentions d’aides dans la LNH — 215 avec le Tricolore et 85 avec les Predators.

Les partisans ont chaleureusement applaudi Subban lorsqu’il a quitté la patinoire au terme de la période d’échauffement et quand l’annonceur-maison l’a présenté lors du dévoilement de la formation de départ des Predators. Comme ce fut le cas lors de ses visites précédentes, les applaudissements se sont transformés en huées lorsque le match a commencé.

Subban a participé aux deux buts de Smith, qui a marqué sur des retours dans chacune des deux premières périodes. Mattias Ekholm a récolté un but et une aide, Viktor Arvidsson a fait mouche dans une cage déserte et Juuse Saros a repoussé 27 tirs devant le filet des Predators (25-15-3).

Le Canadien a souvent connu des ennuis en sortie de zone et les partisans n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Weber, acquis en retour de Subban le 29 juin 2016, s’est aussi inséré dans l’histoire du match en marquant son sixième but de la saison. De son côté, Price a effectué 28 arrêts, mais le Canadien (22-15-5) a finalement encaissé un deuxième revers en sept sorties.

Le Canadien a tenté d’augmenter la pression tard en troisième période, mais les Predators n’ont pas relâché leur emprise sur la victoire. Le vétéran Dan Hamhuis s’est jeté devant un tir de Jesperi Kotkaniemi avec un peu moins de six minutes à faire sur la plus belle occasion du Tricolore en fin de rencontre.

À noter que Kotkaniemi a atteint le plateau des 20 points en amassant une aide sur le but de Weber. Il est ainsi devenu le troisième joueur de l’histoire du Canadien à atteindre ce plateau avant de célébrer son 19e anniversaire de naissance, après Mario Tremblay en 1974-75 et Petr Svoboda en 1984-85.

Le Canadien disputera son prochain match lundi, quand le Wild du Minnesota sera de passage au Centre Bell.

Échos de vestiaire

Carey Price au sujet des explications fournies par les arbitres sur le troisième but des Predators:

«Je n’ai pas vu la reprise et je ne peux donc pas bien juger la décision. (Les arbitres) m’ont dit que je suis entré en contact avec le joueur à l’extérieur de la zone du gardien. (...) De toute façon, ça n’aurait rien changé puisque c’était le troisième but et que nous n’avons pas marqué un autre but.»

Phillip Danault a résumé la rencontre de manière succincte:

«Ils ont bien joué leur jeu. Ils ont bien fait la trappe et ils ont capitalisé sur leurs chances. Mais c’est certain que nous n’avons pas été assez bons.»

Shea Weber, sur le fait d’affronter les Predators pour une troisième fois en carrière:

«Ce sera probablement un peu étrange pour le reste de ma carrière, mais c’était loin de l’être autant qu’il y a deux ans.»

P.K. Subban au sujet des huées à son endroit:

«C’est normal, les partisans doivent huer les joueurs adverses quand ils ont la rondelle. Et je suis habitué à ça. J’ai beaucoup de respect pour les partisans d’ici et l’organisation. C’est un bon environnement pour jouer au hockey. (Le Canadien) compte sur plusieurs jeunes joueurs qui vont profiter de leur passage ici et ils ont une bonne équipe. Mais pour nous, ce sont deux gros points acquis à l’étranger.»