Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Jake Allen stoppe 22 tirs et le Canadien prend la mesure des Sénateurs 4-1

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Il est peut-être trop tôt pour dire si le Canadien est reparti sur une lancée comme celle du début de saison, mais le repos forcé en raison du cas de variant de la COVID-19 au sein de l’équipe démontre ses effets bénéfiques.

Jake Allen a repoussé 22 tirs et la formation montréalaise a remporté un troisième match d’affilée en défaisant les Sénateurs d’Ottawa 4-1, jeudi soir au Centre Canadian Tire.

Le Canadien a de nouveau joué avec aplomb, après avoir défait les Oilers d’Edmonton 4-0 lors de sa reprise des activités mardi au Centre Bell.

C’est seulement la deuxième fois cette saison que le Tricolore remporte trois rencontres d’affilée.

«C’est ce que nous voulons faire. Nous voulons être constants dans notre manière de jouer», a souligné l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Dominique Ducharme.

Le Canadien a limité le temps passé dans sa zone grâce à un bon engagement de tous et a profité de ses occasions en attaque pour renverser les Sénateurs.

Il continue à assimiler les ajustements demandés par Ducharme depuis sa promotion, il y a maintenant cinq semaines.

«Nous joueurs sont de plus en plus à l’aise. Ils agissent au lieu de réagir, a noté Ducharme. Il y a plus de vitesse, moins d’hésitation, etc.

«C’est certain que le niveau d’engagement, pas seulement dans l’effort, mais l’engagement dans ce que nous faisons comme équipe, c’est primordial, a-t-il ajouté. Il y a des choses que nous demandons aux joueurs qui ne sont pas négociables, peu importe l’âge ou la position. Nous avons un bon groupe, qui a une superbe attitude. Ils embarquent là-dedans à 100 %.»

Brendan Gallagher et Phillip Danault ont chacun inscrit un but et une aide, tandis que Paul Byron et Corey Perry ont aussi touché la cible pour le Canadien (16-8-9). Jake Evans et Tomas Tatar ont récolté chacun deux aides.

Allen a mis fin à une séquence personnelle de six revers (0-2-4). Connor Brown l’a privé d’un premier jeu blanc cette saison, et d’un 22e en carrière, en marquant en avantage numérique avec 1:47 à faire à la rencontre.

Les Sénateurs (12-21-4) disputaient un premier match en sept jours et affichaient un dossier de 3-0-3 à leurs six rencontres précédentes. Filip Gustavsson a réalisé 34 arrêts.

L’attaquant des Sénateurs Colin White a quitté la rencontre en deuxième période et n’est pas revenu au jeu en raison d’une blessure au haut du corps.

Les deux équipes s’affronteront à nouveau samedi, cette fois au Centre Bell.

Les deux équipes s’affronteront à nouveau samedi, cette fois au Centre Bell.

Sans fautes majeures

Les Sénateurs ont embêté le Canadien en début de rencontre grâce à leur énergie.

Ils ont décoché deux tirs dangereux, mais le premier, du bâton de Tim Stützle, a atteint le défenseur Alexander Romanov, puis le deuxième, tenté par Evgenii Dadonov, a été stoppé par Allen avec sa jambière gauche.

Le Tricolore a ouvert la marque après 10:48 de jeu. Un long tir de Gallagher a ricoché contre le patin du défenseur Thomas Chabot, puis celui de Danault, avant de franchir la ligne des buts.

Stützle et Drake Batherson ont continué à générer les plus belles chances des Sénateurs, mais les joueurs du Canadien ont réussi à limiter les dégâts grâce à de bons replis.

Byron a creusé l’écart après 48 secondes de jeu en deuxième période. Il a profité d’une belle passe de Evans pour marquer en infériorité numérique.

Allen a préservé l’avance du Tricolore en étirant le bâton pour frustrer Brady Tkachuk après environ quatre minutes au deuxième engagement.

À l’autre bout de la patinoire, Gustavsson a gardé les Sénateurs dans le coup en stoppant deux fois coup sur coup Nick Suzuki en échappée tard au deuxième vingt.

Gustavsson a toutefois été impuissant à 4:43 du dernier tiers. Il n’a pas maîtrisé un faible tir d’Evans et Perry a marqué sur le retour.

Gallagher a ensuite profité d’une remise transversale de Danault pour inscrire le quatrième but des siens à 10:04.

Brown a gâché un peu la fête en inscrivant les Sénateurs au pointage en fin de rencontre.

Échos de vestiaire

Phillip Danault croit que le premier but du Canadien a renversé la vapeur.

«Notre but nous a donné des ailes. (Les Sénateurs) ont commencé en force, mais nous jouions de manière étanche dans notre zone. Ils avaient plus de temps de possession de la rondelle que nous, mais nous avons allumé la machine après notre but.»

Jake Allen a louangé le travail de ses coéquipiers devant lui.

«Tout le monde sait où se placer et quand nous jouons de cette manière, nous voyons l’avantage collectif. Nous faisons des passes de cinq ou 10 pieds, pas des passes de 60 pieds comme en début de saison. Nous pouvons donc sortir de notre zone avec de la vitesse ou bien nous pouvons fermer le jeu dans notre zone.»

Jake Evans croit que le travail à distance pendant le congé forcé a permis au Canadien de peaufiner son jeu collectif.

«Quand nous jouons de manière intelligente et que nous travaillons fort, nous savons où les gars vont se placer, là où la rondelle va aller. Je crois que la pause a été bénéfique. Nous avons eu quelques réunions virtuelles qui ont permis de clarifier beaucoup de choses.»