Le gardien des Flyers de Philadelphie, Carter Hart a repoussé 23 lancers et a aidé son équipe à vaincre le Canadien de Montréal 1-0, dimanche, lors du troisième match de leur série quart de finale de l’Association de l’Est.
Le gardien des Flyers de Philadelphie, Carter Hart a repoussé 23 lancers et a aidé son équipe à vaincre le Canadien de Montréal 1-0, dimanche, lors du troisième match de leur série quart de finale de l’Association de l’Est.

Hart et les Flyers blanchissent le Canadien 1-0

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Humiliés deux jours plus tôt par le Canadien, les Flyers de Philadelphie se sont serré les coudes et ont étouffé l’attaque montréalaise en route vers une victoire de 1-0, dimanche, lors du troisième match de leur série quart de finale de l’Association de l’Est.

Les Flyers mènent la série 2-1. Le match n4 sera présenté mardi, à 15h.

Le gardien Carter Hart avait été chassé de son filet après avoir accordé quatre buts en un peu moins de deux périodes lors du revers de 5-0 des Flyers vendredi. Il n’avait pas été pointé du doigt par son entraîneur-chef Alain Vigneault, qui avait plutôt souligné la contre-performance des 18 joueurs devant lui.

Cinq poteaux

Cette fois, Hart a été intraitable en stoppant les 23 tirs dirigés vers lui et il a également bénéficié d’un meilleur effort de ses coéquipiers. Hart a aussi joué de chance à quelques reprises, alors que le Canadien a atteint cinq fois les poteaux derrière lui.

Jakub Voracek a inscrit l’unique but du match, tôt en première période.

«Parfois, les joueurs travaillent fort pour ne rien donner à l’adversaire et il faut se battre pour chaque pouce disponible sur la patinoire, a souligné Vigneault. Nous avons marqué tôt. Carter a réussi de gros arrêts et nous avons été en mesure de l’emporter.»

Carey Price, qui célébrait son 33e anniversaire de naissance, a effectué 19 arrêts.

Le Tricolore n’a pas été capable de jouer avec la même énergie que vendredi, quand il en était à sa première sortie en l’absence de son entraîneur-chef Claude Julien. Ce dernier se repose chez lui à Montréal, après qu’on lui ait installé une endoprothèse dans une artère coronaire jeudi.

«Nous n’avions pas autant de vitesse au centre que lors du match précédent. Nous étions plus souvent coincés le long de la rampe», a analysé l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Kirk Muller.

«L’effort était là. C’était un match de séries. Les deux gardiens ont été bons et les deux équipes n’ont pas concédé grand-chose, a-t-il ajouté. Personne n’a abandonné. Si un tir qui a atteint le poteau était rentré dans le filet, le résultat aurait pu être différent.»

Du côté des Flyers, l’attaquant Michael Raffl et le défenseur Robert Hagg avaient été insérés dans la formation à la place de Joel Farabee et Shayne Gostisbehere.

Moins d’espace

Les Flyers ont profité d’une de leurs premières occasions de marquer, ouvrant le pointage après 5:21 de jeu. Voracek a habilement fait dévier un tir de Claude Giroux par-dessus l’épaule gauche de Price et dans l’objectif.

De son côté, le Canadien a trompé la vigilance de Hart deux fois sur la même séquence en première période, mais le disque a atteint chaque fois les poteaux sans traverser la ligne des buts sur des tirs de Jesperi Kotkaniemi et Brett Kulak.

Les Flyers ont vécu la même frustration pendant un avantage numérique. Travis Konecny a atteint la barre transversale, alors que Price avait la vue voilée par Voracek.

Le Canadien a obtenu trois avantages numériques en deuxième période, mais Hart a fermé la porte sur les deux seuls bons tirs du Tricolore, de la part de Brendan Gallagher et Nick Suzuki.

Hart a encore joué de chance avec un peu plus de six minutes à faire au deuxième vingt, quand Suzuki a atteint le poteau sur une attaque à deux contre un en infériorité numérique.

Le gardien des Flyers a été plus alerte aux dépens de Jonathan Drouin avec moins de quatre minutes à faire à l’engagement. Il a étiré la jambière droite pour faire l’arrêt, quelques instants après que Drouin eut intercepté une passe de Scott Laughton à la ligne bleue des Flyers.

Le Canadien n’avait décoché que 13 tirs au but après 40 minutes de jeu grâce à du meilleur travail des Flyers en échec-avant et en transition.

Après que Kotkaniemi eut atteint le poteau pour une deuxième fois dans la rencontre tôt en troisième période, le Canadien n’a pas été en mesure de s’installer en zone offensive pour de longs moments et appliquer de la pression sur la défensive des Flyers.

Price a été remplacé par un attaquant supplémentaire avec environ deux minutes à écouler. Hart a posé la touche finale à son blanchissage en frustrant Kotkaniemi à bout portant.

+

ÉCHOS DE VESTIAIRE

Phillip Danault croit que la victoire aurait pu appartenir au Canadien:

«(Les Flyers) ont bien joué défensivement, mais notre équipe a un autre niveau. C’est sûr qu’ils nous ont donné moins d’espace, mais ç’aurait pu aller d’un bord ou l’autre. Nous avons aussi obtenu des chances de marquer.»

Carey Price a donné crédit à Carter Hart:

«Leur gardien a bien joué. Je lève mon chapeau. Je pense que nous avons fait toutes les bonnes choses pour gagner un match de hockey.»

Brendan Gallagher a reconnu être frustré, lui qui n’a pas marqué en sept sorties depuis le début de la relance:

«C’est frustrant parce que les gars travaillent fort et je veux aussi contribuer. On me place dans une position où je dois produire. Ça fait partie de mon rôle. Je peux dire toutes les bonnes choses et me placer aux bons endroits, mais je veux des résultats concrets.»