Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Carey Price a souvent été laissé à lui-même.
Carey Price a souvent été laissé à lui-même.

Aidés par deux buts rapides, les Leafs ont le meilleur sur le Canadien [VIDÉO]

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Le Canadien a réduit au silence les canons des Maple Leafs, mais la formation montréalaise n’a pas pu dire mission accomplie au terme de son duel contre l’équipe torontoise.

Travis Dermott, Justin Holl et Ilya Mikheyev ont tous inscrit leur premier but de la saison et les Maple Leafs ont défait le Tricolore 4-2, mercredi soir au Centre Bell.

Le Canadien a tenu le coup pendant de longs moments malgré du jeu erratique.

Holl et Mikheyev ont finalement permis aux Leafs de s’imposer en marquant dans un intervalle de 42 secondes tôt en troisième période.

Les Maple Leafs (11-2-1) ont triomphé même si Auston Matthews a vu sa séquence de matchs consécutifs avec au moins un but être freinée à huit. Zach Hyman a marqué dans un filet désert en fin de match, tandis que Frederik Andersen a repoussé 33 lancers.

«Le but, c’est de gagner. Si nous sommes bons contre certains joueurs, nous devons être bons contre tous, a rappelé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous avons commis des erreurs qui nous ont coûté le match.»

Les buts de Dermott et de Holl ont été marqués à quatre contre quatre.

«Lors du premier quatre contre quatre, nous avions quatre fois la rondelle avant le but et nous leur avons redonnée dans notre territoire, a noté Julien. Ça nous a enlevé le vent des voiles et ça leur a donné de l’énergie.

«C’est la même chose en troisième période, lors du quatre contre quatre. Nous avons doublé notre couverture. Il y avait deux gars sur le même joueur et ç’a laissé leur joueur (Holl) libre de lancer de l’enclave. Quand vous faites de telles erreurs contre les Maple Leafs, ils vont vous faire payer le prix.»

Jake Muzzin des Leafs fait une petite visite au banc du Canadien gracieuseté de Josh Anderson!

Josh Anderson et Tomas Tatar ont inscrit les buts du Canadien (8-3-2), qui a joué un troisième match ordinaire d’affilée. Carey Price a souvent été laissé à lui-même et il a réalisé 20 arrêts.

Price n’avait pas perdu en temps réglementaire au Centre Bell face aux Maple Leafs depuis le 1er octobre 2013 (8-0-2).

L’attaquant Joel Armia était de retour dans la formation du Canadien après une absence de sept matchs en raison d’une commotion cérébrale. Paul Byron a été laissé de côté.

«Nous voulions garder (Corey) Perry dans la formation en raison de son rôle en avantage numérique et nous voulions un peu plus d’offensive, a expliqué Julien. Ce ne sont pas des décisions faciles. Nous avons retiré un bon joueur. Ça ne veut pas dire qu’il sera à l’écart pour toujours. Nous devions retirer un joueur puisqu’Armia était de retour. Paul a été retiré. Il est capable de jouer, mais il n’est pas à 100 %.»

Le Canadien reprendra le collier dès jeudi, quand il accueillera les Oilers d’Edmonton.

Les Leafs s’imposent

Le Canadien a commencé le match du bon pied, ouvrant la marque après 1:16 de jeu quand Anderson a profité de la générosité du gardien des Leafs. Andersen a mal paru sur la séquence, étant battu entre les jambes.

Jeff Petry est venu à la rescousse de Price quelques instants plus tard, empêchant Mikheyev de profiter d’une échappée.

Le Canadien n’a absolument rien généré offensivement lors de son premier avantage numérique de la rencontre et les Maple Leafs ont semblé prendre confiance.

Price a été alerte lorsque John Tavares a fait dévier un tir de Matthews. Price a aussi joué de chance quand Travis Boyd a raté la cible après une bévue de Phillip Danault.

Les Maple Leafs sont passés près de battre Price tôt en deuxième période, lors d’un avantage numérique. Le gardien du Tricolore a toutefois réussi à coincer la rondelle sous son bras droit, frustrant Tavares.

Chance en or

Andersen a gardé les Maple Leafs dans le coup avec quelques bons arrêts. À l’autre bout de la patinoire, Nylander a raté une chance en or à la suite d’une passe transversale de Matthews, ratant la cible sur son lancer sur réception.

Les Leafs ont enfin créé l’égalité avec 4:42 à faire au deuxième vingt, alors que l’on jouait à quatre contre quatre. Dermott a couronné une longue séquence des siens dans le territoire du Canadien en battant Price à l’aide d’un tir précis du côté du bouclier.

Ils ont ensuite pris le contrôle du match avec deux buts dans un intervalle de 42 secondes tôt en troisième période.

Holl a d’abord donné les devants aux Leafs à 1:50 lors d’une autre séquence à quatre contre quatre, battant Price à l’aide d’un puissant lancer frappé. Mikheyev a ensuite marqué quand la rondelle a abouti sur la lame de son bâton après qu’Alexander Kerfoot eut raté son tir.

Tatar a relancé le Canadien en battant Andersen avec 3:20 à faire. Hyman a toutefois redonné un coussin de deux buts aux Leafs en marquant dans un filet désert avec 64 secondes à écouler.

+

ÉCHOS DE VESTIAIRE

Joel Armia était content de renouer avec l’action.

«Je suis surpris à quel point je me suis bien senti. Mes jambes étaient fortes. Je crois avoir bien fait dans les batailles.»

Josh Anderson croit que le Canadien aurait pu embêter un peu plus Frederik Andersen dans son travail.

«Je crois que nous aurions pu foncer un peu plus au filet et tenter de profiter des rebonds. Je sais que nous en avons parlé récemment. Il va falloir réviser les séquences vidéo et apporter des ajustements.»

Corey Perry a noté que les deux buts à quatre contre quatre ont fait la différence.

«Nous avons dominé le jeu lors des 10 premières minutes, nous ne leur laissions pas d’espace. Les deux buts à quatre contre quatre leur ont donné le rythme dont ils avaient besoin.»