L'épéiste gatinois Maxime Brinck-Croteau a pu assurer sa place aux Jeux olympiques de Rio, samedi.

Brinck-Croteau participera aux Jeux de Rio

L'Outaouais comptera un représentant de plus aux Jeux olympiques de Rio.
L'épéiste Maxime Brinck-Croteau, qui a grandi en Outaouais, a obtenu son ticket lors d'une épreuve de qualification sanctionnée par la Fédération internationale d'escrime, à Budapest en Hongrie.
Il s'agit donc d'un beau cadeau de fête, pour l'athlète qui célébre son 30e anniversaire de naissance ce mois-ci.
«C'est surtout un énorme soulagement. La pression qui s'accumule depuis l'été vient de tomber», a-t-il déclaré, samedi, dans une conversation avec LeDroit.
«À chaque compétition, le classement changeait un peu et il n'y avait jamais rien de certain. Je ne voulais certainement pas rater le train», dit celui qui a commencé sa formation au sein du club d'escrime Le Masque de Fer de Gatineau, il y a une vingtaine d'années.
Brinck-Croteau, un ancien de l'Université du Québec en Outaouais, vit aujourd'hui dans la région de Markham, en Ontario.