Nick Markakis des Braves marque un point sur ce jeu.
Nick Markakis des Braves marque un point sur ce jeu.

Braves et Rays font un pas de plus vers la Série mondiale

Associated Press
ARLINGTON, Texas - Freddie Freeman et Ozzie Albies ont claqué des circuits, Ian Anderson a donné un seul coup sûr en quatre manches et les Braves d’Atlanta ont vaincu les Dodgers de Los Angeles 8-7, mardi, prenant les devants 2-0 en série de championnat de la Nationale.

Freeman a cogné un circuit de deux points en quatrième manche, contre Tony Gonsolin.

Freeman a ajouté un point produit sur un simple lors de la manche suivante, où les Braves ont ajouté quatre points.

Le troisième affrontement aura lieu mercredi soir.

Julio Urías sera au monticule pour les Dodgers, face à Kyle Wright.

Dans l’histoire de la série de championnat de la Nationale, 14 équipes ont pris une avance de 2-0. À chaque occasion, elles ont remporté la série.

«Notre équipe est très combative, nous l’avons démontré toute l’année. Nous sommes prêts à relever le défi», a indiqué l’arrêt-court des Dodgers Corey Seager.

Pour un deuxième match de suite, Albies a claqué un circuit en neuvième - un huitième point qui s’est avéré précieux.

Mark Melancon est arrivé après deux retraits en neuvième, après un double d’un point de Corey Seager et une longue balle de deux points de Max Muncy.

Albies a fait une erreur sur un roulant de Will Smith puis le joueur par excellence de la Nationale en 2019, Cody Bellinger, a frappé un triple qui a permis à Smith de croiser le marbre.

L’écart était d’un seul point, mais AJ Pollock a finalement été retiré sur un roulant.

«Même avec une grosse avance, je n’étais pas vraiment à l’aise, a dit le gérant des Braves, Brian Snitker. Les Dodgers sont trop redoutables. Cela dit, c’est une grosse victoire. À ce point-ci, c’est toujours le cas.»

Le gérant adverse, Dave Roberts, a été encouragé par l’effort des siens, bien que tardif.

«Nous avons montré de la vie à l’attaque en fin de match, a dit Roberts. Ça fait du bien de voir ça. C’est bon de nous voir être combatifs.»

Chez les Dodgers, le départ devait aller à Clayton Kershaw, qui avait toutefois des maux de dos.

Les Braves sont la quatrième équipe de l’histoire à remporter leurs sept premiers matchs des séries. Ils ont surclassé leurs rivaux 37-12.

+

+

LES RAYS À UNE VICTOIRE D'UN RETOUR EN SÉRIE MONDIALE

SAN DIEGO - Willy Adames a produit le point déterminant en se voyant atteint par un tir et les Rays de Tampa Bay ont filé vers un gain de 5-2 face aux Astros de Houston, mardi, s’approchant à une victoire d’un retour en Série mondiale.

Tampa Bay a pris les choses en main avec cinq points en sixième.

Le groupe de Kevin Cash a maintenant les devants 3-0, en série de championnat de l’Américaine.

Le match numéro quatre aura lieu mercredi soir, à 20h40.

Tyler Glasnow sera opposé à Zack Greinke.

Les Rays tentent d’accéder à la Série mondiale pour la deuxième fois de leur histoire.

En 2008, ils ont perdu en cinq matchs contre les Phillies de Philadelphie.

Houston a pris les devants en première manche grâce au circuit de Jose Altuve, qui avait commis deux erreurs lors du match précédent.

Mais en sixième, Randy Arozarena a cogné un simple comme premier frappeur de la manche. Un optionnel lui a valu le deuxième coussin - résultat d’une autre erreur d’Altuve.

Jose Urquidy a alors été remplacé par Enoli Paredes.

Yandy Diaz a frappé en lieu sûr au champ centre, remplissant les buts.

Joey Wendle a ensuite cogné un simple de deux points, au champ opposé.

Manuel Margot a alors fait avancer deux coureurs en déposant un amorti sacrifice - un tout premier en 2020, pour les Rays.

Kevien Kiermaier et Adames ont été atteints, ce qui a valu un point de plus.

Hunter Renfroe a alors porté un dur coup en claquant un double de deux points, comme frappeur suppléant.

Renfroe a aussi réussi un brillant catch en plongeant au champ droit en septième, aux dépens de George Springer.

Michael Brantley a frappé un circuit, mais les Astros n’ont pas fait davantage de bruit.

En fin de neuvième, Diego Castillo a d’abord retiré Josh Reddick au bâton.

Le Québécois Abraham Toro a soutiré un but sur balles et Springer aussi, mais Altuve a été retiré sur des prises.

Castillo a ensuite fermé les livres en disposant de Brantley sur un ballon au champ centre.

Les Astros ont atteint la ronde ultime en 2017 et 2019. Ils ont triomphé il y a trois ans, battant les Dodgers de Los Angeles en sept rencontres.

L’arrêt-court des Astros Carlos Correa ne peut capter un mauvais relais de son coéquipier Jose Altuve, en sixième manche, mardi soir.