Les Dynamites de Gatineau avaient été exclues du tournoi novice C de Gatineau à la dernière minute en mars parce qu’elles avaient été jugées trop fortes pour les garçons dans leur catégorie, mais leur histoire s’est rendue aux oreilles de Hayley Wickenheiser qui a invité toute l’équipe à participer à son tournoi à Calgary sans frais d’inscription.

Boudées par les gars, les Dynamites reçoivent l'invitation de Wickenheiser

C’est une histoire qui avait bien mal débuté, mais qui se termine très bien.

Après le cauchemar d’avoir été refusée à la dernière minute d’un tournoi masculin de Gatineau où elle s’était inscrite plusieurs mois à l’avance, il y a eu un virage à 180° pour l’équipe féminine des Dynamites de Gatineau novice C.

En mars, elles avaient dû faire une croix sur leur dernier tournoi de la saison sous prétexte qu’elles étaient trop fortes pour leur catégorie. 

Une semaine plus tôt, elles avaient accepté de jouer un match hors-concours contre un club masculin inscrit au même tournoi. 

Les Dynamites avaient eu le malheur de gagner 7 à 0 avec un avantage de 39-1 au chapitre des tirs.

Les plaintes ont afflué aux bureaux de Hockey Gatineau. Les Dynamites ont été expulsées du tournoi. 

Elles ont demandé un surclassement dans la catégorie B, mais le président de Hockey Gatineau avait refusé, notamment parce qu’il affichait déjà complet dans cette catégorie.

Le Droit avait souligné cette injustice dans son édition du 8 mars, puis l’histoire est devenue virale au point d’être reprise un peu partout jusqu’au célèbre Hockey News. 

La mésaventure des Dynamites s’est même rendue jusqu’aux oreilles de Hayley Wickenheiser, meilleure joueuse de l’histoire du hockey féminin et membre du temple de la Renommée.

Sa réaction ?

Une inscription gratuite à la 10e édition de son tournoi Canadian Tire WickFest à Calgary au mois de novembre ! Il s’agit d’une compétition qui rassemble plus de 110 équipes féminines à travers le monde. Codirectrice du tournoi, Ceilidh Price avait été la première à rapporter l’histoire des Dynamites à la médaillée d’or olympique.

« Quand j’ai suggéré à Hayley de lancer une invitation spéciale aux Dynamites pour son tournoi, son cœur a basculé. Elle a dit oui tout de suite », a-t-elle raconté au Droit mercredi.

Cette invitation d’une valeur de 2000 $ a été lancée à Sylvain Perrier, l’entraîneur des Dynamites. Après avoir consulté ses parents, il a accepté et c’est ainsi que la petite équipe privée d’un tournoi en mars va s’envoler vers Calgary pour un tournoi majeur en novembre.

« On nous a dit que nous serions l’équipe d’honneur de Hayley Wickenheiser. C’est une fierté pour nous. Finalement, ç’a valu la peine de dénoncer notre histoire. Elle a été reprise partout. Les filles ont les mêmes droits que les garçons pour participer à des tournois. Je suis certain que notre équipe ne sera pas refusée dans les tournois de garçons l’an prochain. C’est très difficile de trouver des tournois pour des filles », a expliqué Perrier.

Ce dernier argument a justement touché une corde sensible chez le duo Wickenheiser/Price.

« Cette idée que les filles n’ont pas les mêmes occasions de jouer contre des filles est à la base de notre raison d’être. Nous voulions fournir cette occasion à l’équipe de Gatineau, car nous présentons bien plus qu’un tournoi. Nous avons des cliniques hors glace et des ateliers de leadership. Nous ne visons pas seulement les athlètes avec ce tournoi. Nous voulons former de bonnes jeunes femmes. Ce tournoi n’est pas un tournoi pour l’élite. Nous visons large. Nous aurons même une équipe du Mexique cette année. Les Dynamites vont vivre une expérience sans pareil ici. Ça va être incroyable. »

À Calgary, les filles des Dynamites vont rencontrer Hayley Wickenheiser, mais aussi d’autres athlètes olympiques ainsi que des joueurs de la LNH. 

Elles recevront aussi quelques cadeaux qu’elles pourront utiliser pour les aider à absorber les coûts du voyage.

Les frais d’inscriptions ont gracieusement été offerts par les organisateurs. Les Dynamites demeurent quand même à la recherche de commandites pour couvrir une partie des frais de ce voyage inattendu, mais enivrant. Intéressés à aider ? 

Écrivez à sylvainperrierhockey@gmail.com.