Le cardinal Sean O'Malley se souvient en compagnie de familles des victimes.

Boston se souvient de l'attentat du marathon

Les commémorations du premier anniversaire de l'attentat du marathon de Boston ont débuté mardi matin avec le dépôt d'une gerbe de fleurs sur le site des explosions.
La cérémonie s'est tenue en présence des familles des trois personnes tuées par les bombes et de proches du policier du Massachusetts Institute of Technology abattu dans les heures qui ont suivi.
Le gouverneur Deval Patrick, le maire Martin Walsh et le cardinal de Boston Sean O'Malley ont aussi assisté à cette cérémonie solennelle, qui s'est tenue sous une pluie légère et au son des cornemuses. Le cardinal O'Malley a offert une prière.
Cette cérémonie est la première de plusieurs qui rendront hommage aux trois personnes tuées et aux plus de 260 blessées par les explosions, ainsi qu'aux secouristes, médecins et infirmières qui leur sont venus en aide.
Le vice-président Joe Biden compte parmi les dignitaires qui sont attendus plus tard, mardi.
Une minute de silence sera observée en après-midi tant au fil d'arrivée du marathon que par le président Barack Obama, à la Maison Blanche.
Le marathon de Boston aura lieu lundi prochain, le 21 avril; il comptera quelque 2500 Canadiens à la ligne de départ parmi les dizaines de milliers de participants.
Cette épreuve est l'une des plus prestigieuses du genre. La course d'un peu plus de 42 kilomètres en sera à sa 118e édition annuelle.