La Gatinoise Ariane Bonhomme et le patineur de vitesse longue piste franco-ontarien Vincent De Haître prendront part à la Coupe du monde de cyclisme sur piste ce week-end.

Bonhomme et De Haître en bonne compagnie pour la Coupe du monde à Milton

MONTRÉAL — Un total de 22 Canadiens participeront à la Coupe du monde de cyclisme sur piste ce week-end, à Milton en Ontario, incluant la Gatinoise Ariane Bonhomme et le patineur de vitesse longue piste franco-ontarien Vincent De Haître.

« Je n’ai jamais vu une aussi grosse délégation canadienne en neuf ans avec l’équipe nationale, a noté Hugo Barrette. C’est beau à voir. C’est un peu grâce à la présence du vélodrome ici (à Milton) et c’est bon pour le programme. »

Le Madelinot âgé de 27 ans souhaite profiter de cette étape de la Coupe du monde pour continuer à engranger des points en vue d’une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo, en 2020.

« La première saison de qualifications pour les Olympiques est toujours la plus difficile, a dit Barrette, lors d’un entretien téléphonique avec La Presse canadienne. Je regardais à l’entraînement, tout le monde est là – le champion olympique, le champion du monde, il ne manque personne. Tout le monde veut sa part du gâteau, et il n’est pas gros. Mais moi aussi je veux mon morceau, j’ai faim. »

Barrette l’a démontré jusqu’ici cette saison, alors qu’il s’est imposé au sprint individuel et au keirin lors des Championnats panaméricains en août, au Mexique, ainsi qu’au sprint par équipe et au sprint individuel lors des Championnats canadiens, en septembre.

Après avoir sauté la première étape de la Coupe du monde, le week-end dernier en France, Barrette a les jambes bien reposées pour l’étape de Milton.

La cycliste gatinoise Ariane Bonhomme

« Sur les six Coupes du monde, il n’y a que les trois meilleurs résultats qui comptent pour les qualifications olympiques, a expliqué Barrette. Ça n’aurait pas eu de sens d’aller en Europe et de perdre l’avantage de la compétition à la maison en voyageant. »

« J’aborde la compétition dans une bonne forme – encore meilleure que lors des Championnats panaméricains. »

L’an dernier, Barrette avait terminé en quatrième place au sprint individuel et en sixième place au keirin lors de l’arrêt à Milton. Il participera à nouveau à ces deux épreuves, samedi et dimanche.

« Chaque fois que je me présente sur la ligne de départ, j’y vais pour gagner, a insisté Barrette. C’est avec cette attitude-là que je vais entamer les courses. »

« Mon objectif lors des Coupes du monde est d’être constant, comme l’an dernier, en étant toujours dans le top-10 », a-t-il ajouté.

La compétition a débuté jeudi soir avec les qualifications pour la poursuite par équipes féminine et masculine qui sera fermée au public. Vendredi, six finales auront lieu, dont la poursuite par équipes, le sprint par équipes ainsi que la course scratch chez les hommes et les femmes.

Samedi, les médailles seront remises pour les épreuves de sprint et de madison chez les femmes et l’omnium et le keirin pour les hommes. La compétition se terminera dimanche avec l’omnium et le keirin chez les femmes et le sprint et le madison du côté des hommes. La Presse canadienne