L’entraîneur-chef des BlackJacks, Osvaldo Jeanty
L’entraîneur-chef des BlackJacks, Osvaldo Jeanty

Un tournoi pour les BlackJacks en juillet

C’est confirmé. Les BlackJacks d’Ottawa vont jouer au basket-ball en 2020.

La Ligue canadienne élite de basket-ball a confirmé qu’elle organisera un grand tournoi à la ronde. La CEBL Summer Series prendra son envol le 25 juillet prochain. Les sept équipes du jeune circuit se réuniront dans un seul amphithéâtre, soit le Meridian Centre de St. Catharines, en Ontario.

«C’est définitivement une bonne chose pour nous. Les pros qui vont jouer dans notre équipe, ils voulaient vraiment jouer, cet été. Ils n’ont pas eu la chance de pratiquer depuis le mois de mars. Tout le monde a vraiment hâte de commencer», a réagi l’entraîneur-chef des BlackJacks, Osvaldo Jeanty, jeudi.

Le camp d’entraînement des BlackJacks devrait débuter le 15 juillet.

La CEBL deviendra alors la première ligue sportive au pays à relancer officiellement ses activités.

Dans le cadre de la Summer Series, toutes les équipes s’affronteront une fois.

L’équipe qui présentera la pire fiche au terme de la première ronde sera éliminée. Les six autres accéderont à la ronde éliminatoire.


« Nous allons entreprendre ce tournoi avec l’objectif de gagner tous nos matches »
Osvaldo Jeanty

Tous les matches seront présentés à huis clos, mais seront diffusés gratuitement grâce au service de streaming CBC Gem, dans l’application CBC Sports et sur le site cbcsports.ca.

Jeanty aborde cette compétition avec une certaine confiance.

«C’est un format assez intéressant, pour nous. Nos joueurs se connaissent assez bien. L’esprit d’équipe sera déjà là», explique-t-il.

Les BlackJacks ont recruté plusieurs anciens de l’université Carleton.

«Nous avons de bons joueurs de haut niveau qui ont déjà joué ensemble. Nous avons des gars de l’équipe nationale et nous avons des gars de Carleton. Nous avons des gars qui ont joué en Espagne, en France, en Italie. Ce sont des gars qui savent comment jouer, comment gagner et comment compétitionner. Nous allons entreprendre ce tournoi avec l’objectif de gagner tous nos matches.»

Les joueurs de la CEBL sont majoritairement originaires du Canada. Ça va faciliter la présentation du tournoi.

Les participants qui seront confinés à St. Catharines devront respecter une série de directives strictes.

«La ministre Lisa MacLeod et le maire de St. Catharines Walter Sendzik ont travaillé avec nous pour faciliter un événement de quatre semaines qui respectera les protocoles médicaux conçus pour garder nos joueurs, entraîneurs, personnel, public local et les officiels du tournoi en sécurité», a déclaré le commissaire et chef de direction de la CEBL, Mike Morreale, dans un communiqué.