Le commissaire de la CEBL, Mike Morreale
Le commissaire de la CEBL, Mike Morreale

Les débuts des BlackJacks repoussés

Les BlackJacks d’Ottawa devront patienter avant de fouler le plancher pour la première fois de leur histoire.

Le début de la saison régulière de la Ligue canadienne élite de basket-ball (CEBL) a été repoussé pour l’instant d’un mois en raison de la pandémie de COVID-19. Le commissaire Mike Morreale en a fait l’annonce mercredi matin.

Le premier match était prévu le 7 mai à Niagara. Il devait opposer les River Lions aux BlackJacks, la nouvelle franchise de la la CEBL.

Le circuit imite sur le tard d’autres circuits sportifs qui avaient déjà annoncé le report de leurs activités à plus tard cet été. Ce fut le cas de la Ligue canadienne de football (LCF) et la Première Ligue canadienne (PLC).

«Alors que le basketball et tous les sports passent à l‘arrière-plan face aux réalités de la vie quotidienne en ces temps difficiles, la Ligue canadienne élite de basketball s’est préparée pour un délai jusqu’en juin pour le début de la saison 2020, a soutenu Morreale dans un communiqué de presse. Avec les restrictions en place limitant la taille des rassemblements publics et la fermeture de certains sites d’entraînement et de compétition jusqu’en juin, débuter la saison en mai, tel qu’il était prévu, n’est pas possible.

«La santé et la sécurité de nos fans ainsi que celle de nos joueurs et de notre personnel étant notre plus grande priorité, nous continuerons de planifier des contingences pour une nouvelle date de début ainsi que différents formats créatifs qui nous permettront de jouer le plus de matches possible cet été. Notre modèle d’affaires et notre personnel sont créés pour être innovants et flexibles. C’est un atout précieux dans l’environnement fluide d’aujourd’hui.»

Chaque équipe dont les BlackJacks devaient disputer 20 parties régulières en 2020. C’est sans compter les éliminatoires qui étaient prévues en août.