Valérie Maltais fera ses débuts officiels sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste en Pologne.

Valérie Maltais entre en scène en Pologne

Dix mois plus tard, la transition de Valérie Maltais du patinage de vitesse courte piste au longue piste est maintenant complétée. La Baieriveraine participera à sa première Coupe du monde de sa nouvelle discipline en fin de semaine, en Pologne.

L’athlète régionale, qui a pris part à trois Jeux olympiques sur courte piste, fera partie de la délégation canadienne de 16 patineurs, dont sept femmes. Elle doit participer aux épreuves de 1500 mètres, 5000 mètres avec une option sur la poursuite par équipe, épreuve dans laquelle nos représentantes ont déjà mérité une médaille d’argent.

Valérie Maltais a gagné sa place sur l’équipe lors des Championnats canadiens en octobre, où elle a notamment remporté le bronze au 3000 mètres. Elle avait annoncé son transfert quelques semaines après les Jeux olympiques de Pyeongchang. Lors de l’annonce de l’équipe canadienne au début du mois de novembre, il était déjà prévu que la Baieriveraine ferait son entrée en scène seulement en décembre. Toujours en processus de transition d’une discipline à l’autre, elle avait fait l’impasse sur les deux premières épreuves de la saison le mois dernier, au Japon. Elle participera également à la quatrième Coupe du monde, la semaine prochaine, aux Pays-Bas, véritable puissance mondiale au patinage longue piste. Avant de s’amener en Pologne, les membres de l’équipe nationale ont participé à un camp au Kazakhstan.

« Lorsque j’ai fait mes premières coupes du monde en courte piste, c’était à l’automne 2008. Et là, à l’automne 2018, je vais faire mes premières coupes du monde en longue piste et on dirait que je suis aussi fébrile qu’à mes débuts. Mais ce vent de fraîcheur fait du bien », avait annoncé après la qualification canadienne Valérie Maltais lors d’une entrevue avec Le Quotidien, sous la plume de Johanne Saint-Pierre.

« Rien ne nous arrête autant que nos insécurités, a-t-elle récemment publié sur les réseaux sociaux. Mériter de représenter la feuille d’érable dans un sport différent, ça me fait sentir très humble. »

Lors des deux premières Coupes du monde, les patineurs canadiens ont décroché six médailles et 13 résultats dans le top-10 d’une épreuve. En fin de semaine, la poursuite par équipe sera disputée vendredi, le 1500 mètres suivra samedi tandis que la course de 5000 mètres sera patinée dimanche.