L’Ottavienne Mirela Rahneva (à gauche) a décroché la médaille d’argent à la Coupe du monde de skeleton de Winterberg, dimanche.
L’Ottavienne Mirela Rahneva (à gauche) a décroché la médaille d’argent à la Coupe du monde de skeleton de Winterberg, dimanche.

Une médaille d’argent à la Coupe du monde de skeleton pour Rahneva

WINTERBERG — L’Ottavienne Mirela Rahneva a décroché la médaille d’argent à la Coupe du monde de skeleton de Winterberg, dimanche.

Rahneva a complété les deux manches de la compétition féminine avec un temps d’une minute et 56,24 secondes. Il s’agissait de sa 10e médaille en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, et de sa première en 2020.

Celle qui était jadis une joueuse élite en rugby à sept, se taillant même une place au sein de l’équipe nationale, a signé le meilleur temps de la deuxième manche et menait alors qu’il ne restait qu’une seule adversaire en lice, mais l’Allemande Tina Hermann a généré tout juste assez de vitesse pour s’adjuger la victoire.

« C’est merveilleux », a dit Rahneva, qui a terminé troisième au classement cumulatif de la Coupe du monde lors des deux dernières saisons. « J’étais quatrième après la première manche et j’étais déterminée à ne pas aboutir de nouveau au pied du podium », a-t-elle ajouté.

Rahneva avait terminé en quatrième position à ses deux premières courses de la saison, avant la pause des Fêtes, à Lake Placid.

« J’étais assise là après la première manche et je me suis dit : “Je suis écœurée de finir quatrième. Je serai très, très fâchée si ça m’arrive encore”, a-t-elle raconté. J’étais affamée avant la deuxième manche, et je voulais finir sur le podium. »

Rahneva avait terminé en quatrième position à ses deux premières courses de la saison.

Elle n’a donc concédé que trois centièmes de seconde à Hermann. Le podium a été complété par l’Autrichienne Janine Flock, en 1:56,37.

La compatriote de Rahneva, Jane Channell, a pour sa part terminé en sixième place, à 1,03 seconde, tandis que Madison Charney, de Brooks, en Alberta, s’est contentée du 18e échelon.

Du côté masculin, le Sud-Coréen Yun Sungbin a triomphé en 1:52,95. Il a devancé les Allemands Alexander Gassner et Axel Jungk, qui lui ont concédé respectivement cinq et huit centièmes de seconde.

Les Canadiens Kevin Boyer et Kyle Murray ont fini 21e et 22e, dans l’ordre.

Les prochaines épreuves de la Coupe du monde de skeleton auront lieu à La Plagne, en France, le 10 janvier.