Travis Kelce a atteint la zone payante à trois reprises pour aider les Chiefs à l’emporter, dimanche.

Une bonne frousse pour les Chiefs face aux Texans

KANSAS CITY — Les Chiefs de Kansas City ont eu la frousse, mais se sont qualifiés pour le match de championnat de Ligue américaine pour une deuxième année de suite.

Tirant de l’arrière 24-0 au début du deuxième quart, Patrick Mahomes et le reste de l’attaque des Chiefs se sont retroussé les manches et ont complété la plus grande remontée de l’histoire du club en inscrivant 41 points sans riposte pour finalement vaincre les Texans de Houston 51-31, dimanche après-midi.

Mahomes a lancé cinq passes de touché et a amassé des gains aériens de 321 verges et Travis Kelce et Damien Williams ont atteint la zone payante à trois reprises chacun pour aider les Chiefs à l’emporter.

«Nous n’avons pas commencé comme nous l’aurions voulu, mais tout ce que nous voulions, c’était de faire quelque chose de spécial, a déclaré Mahomes. Tout le monde compte déjà sur nous, alors nous avons continué de nous battre et nous avons pris ça un jeu à la fois. Nous avons finalement trouvé notre rythme. Évidemment, c’est une grosse victoire et nous allons pouvoir disputer le match de championnat à la maison.»

Les Chiefs (13-4), qui se sont inclinés en prolongation devant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre l’an dernier, affronteront les Titans du Tennessee dimanche prochain pour obtenir leur billet pour le match du Super Bowl. Les Titans ont surpris Lamar Jackson et les Ravens de Baltimore, samedi soir.

«Nous avons déjà joué contre eux et nous savons que c’est une équipe puissante, a souligné Mahomes à propos des Titans, qui ont battu les Chiefs en novembre. C’est une équipe qui se bat constamment jusqu’à la fin. C’est une équipe qui a le vent dans les voiles en ce moment et qui joue très bien alors nous savons que ça va prendre nos meilleurs efforts. Et, peu importe la façon, nous devons trouver un moyen de gagner. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui. Nous avons simplement trouvé un moyen de gagner.»

Septième victoire consécutive

Kelce a récolté 134 verges de gains en 10 attrapés, Williams a inscrit deux majeurs par la course et a attrapé une passe de touché, aidant les Cheifs à signer une septième victoire consécutive.

Pendant ce temps, Deshaun Watson a obtenu 388 verges de gains par la voie des airs et a lancé deux passes de touché et en a inscrit un autre par la course, mais n’a pas été assez héroïque pour parvenir à sortir les Texans du pétrin (11-7) en deuxième demie.

Les Chiefs ont inscrit 28 points d’affilée au deuxième quart pour prendre les devants 28-24 avant la mi-temps. Les Texans ont continué à donner des occasions à leurs adversaires au troisième quart.

Les Chiefs avaient pourtant donné la chance aux Texans de briser leur séquence de quatre défaites au deuxième tour des éliminatoires en début de rencontre.

En défensive, la formation de Kansas City n’a pas bien couvert Kenny Stills lors de la première possession de la rencontre, lui permettant de rejoindre la zone payante rapidement, à la suite d’une course de 54 verges. En attaque, ils ont gaspillé leurs temps d’arrêt et ont échappé plusieurs passes importantes, ne récoltant que 46 verges de gains aériens. Un échappé de Tyreek Hill tout près de la zone des buts a aidé par la suite les Texans à creuser l’écart 21-0.

Remontée

Mahomes a amorcé la remontée des siens en lançant une courte passe à Williams. Les Texans ont par la suite aidé les Chiefs en feignant un botté à leur propre ligne de 31 verges, mais les locaux n’ont pas mordu et ont repris le ballon pour inscrire rapidement un autre majeur.

DeAndre Carte a par la suite échappé un botté, au profit de Darwin Thompson, qui a par la suite permis à Mahomes de repérer Kelce pour inscrire un troisième touché. Une passe de cinq verges a suffi par la suite pour que les Chiefs prennent les devants 28-24.

«C’était un jeu incroyable, a mentionné Mahomes au sujet de Kelce. La première chose que je lui ai dite après, c’est qu’il était un vrai monstre. De la façon dont il a lutté, malgré une blessure, et il a continué de faire tous les jeux tout au long du match.»

Williams a rapidement creusé l’écart 34-24 au retour de la pause de la mi-temps, grâce à une course d’une verge. La défensive des Chiefs s’est chargée de stopper rapidement les Texans par la suite et Mahomes et sa bande n’ont eu besoin que de six jeux lors de la possession suivante pour prendre une confortable avance de 41-24.

La tentative de relance de Watson, qui a remis le pointage 41-31, n’aura finalement pas empêché les Chiefs de poursuivre leur lancée.