La Gatinoise Mélodie Collard accumule les bonnes performances.

Tennis : premier titre majeur pour Mélodie Collard

Mélodie Collard a trouvé une belle façon de faire parler d’elle. La Gatinoise de 15 ans a remporté son premier titre en simple, sur le circuit international junior ITF.

Elle a remporté la finale du Panama La Vieja Bowl, 6-2 et 6-0, ce week-end.

Il suffit cependant de passer un coup de fil à son entraîneur, Mathieu Toupin, pour se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un événement isolé.

Collard a carrément le vent dans les voiles.

Elle a également remporté le titre en double, lors du même tournoi de classe G5. « Les conditions étaient, disons... pénibles. L’humidité était assez intense au Panama », raconte l’homme qui dirige le programme Tennis Outaouais Performance (TOP).

Collard a également bien paru lors d’autres tournois ITF qui ont été présentés au Canada, ces dernières semaines.

« Si on fait le bilan, on constate qu’elle a remporté un titre en simple. Elle a participé à deux demi-finales en simple. Elle a participé à trois finales, en double. Elle a gagné deux fois », résume Toupin.

Il n’y a pas si longtemps, Collard se situait dans les environs du 1400e rang mondial. Elle a empoché 36 points ITF lors de son passage au Panama. Elle se trouve maintenant au Costa Rica, où elle prendra part à un autre tournoi, le Il Edicion Copa Pura Vida.

Si elle obtient d’autres résultats encourageants, elle pourrait facilement grimper jusqu’au 700e rang mondial.

« Mélodie a eu la chance de toucher à plusieurs tournois internationaux, dans le passé, mais des petits pépins de santé ont toujours fait en sorte qu’elle n’a pas été capable d’en profiter au maximum. Elle n’est toujours pas au sommet. Physiquement, je dirais qu’elle est à 90 % de ses capacités. Ça lui permet quand même de réaliser des performances très intéressantes. »

Au Costa Rica, cette semaine, Mélodie Collard retrouvera son frère, Sébastien. Ce dernier vient de passer quelques jours en Floride, dans un camp de type « showcase » destiné aux universités américaines. Tout s’est bien passé, au point où il pourrait s’entendre avec l’une d’entre elles prochainement.