Katherine Stewart-Jones

Stewart-Jones récolte ses premiers points en Coupe du monde

Katherine Stewart-Jones était fatiguée. Elle venait de compléter une première course majeure à étapes en carrière.

La fondeuse de Chelsea a terminé au 29e rang du Ski Tour 2020, dont la dernière épreuve a été disputée dimanche à Trondheim, en Norvège. Du même coup, elle a empoché ses premiers points au classement de la Coupe du monde.

« J’ai hâte d’aller me coucher », a-t-elle laissé tomber dès le début de l’entretien. Le Ski Tour 2020, c’était six courses en neuf jours en Suède et en Norvège. Une vedette de la Scandinavie, Therese Johaug, a gagné cinq étapes. Quant à Stewart-Jones, elle a connu sa meilleure sortie lors de la deuxième épreuve, signant le neuvième meilleur temps. « Je suis très contente. J’avais quelques buts. Finir le tour et terminer dans le top-30 », a-t-elle noté avant d’apporter un bémol.

« Mais tu sais, je suis une personne qui veut toujours plus. Donc c’est parfois difficile d’être parfaitement satisfaite ! Mes courses n’ont pas toutes été exceptionnelles, mais je n’ai pas perdu beaucoup de temps. Je suis restée positive durant tout le tour. C’est bon pour la confiance. »

Stewart-Jones a été la meilleure Canadienne à ce rendez-vous. Sa coéquipière Cendrine Browne a pris le 33e rang du classement général. Quant à Emily Nishikawa, elle a terminé 35e. L’athlète de l’Outaouais rentrera au pays dans les prochaines heures.

Elle prendra le départ des épreuves de la Coupe du monde à Québec, Minneapolis et Canmore. Puis la saison se conclura aux championnats canadiens qui auront lieu du 26 mars au 2 avril en Colombie-Britannique.