Anthony Rendon a catapulté un lancer de Will Harris par-delà la clôture au champ gauche pour donner une avance de trois points aux Nationals en septième manche.

Série mondiale: il y aura un septième match!

HOUSTON — Anthony Rendon a cogné un circuit et a amassé cinq points produits et les Nationals de Washington ont forcé la tenue d’un ultime duel dans la Série mondiale, mardi soir, grâce à un gain de 7-2 aux dépens des Astros de Houston, lors du sixième affrontement de la Série mondiale.

Après avoir été écarté de la feuille de pointage lors des trois dernières rencontres, Rendon a d’abord catapulté un lancer de Will Harris par-delà la clôture au champ gauche pour donner une avance de trois points aux Nationals en septième manche. Il a par la suite creusé l’écart 7-2 en début de neuvième lorsqu’il a frappé un double de deux points.

Le vent a tourné pour les frappeurs des Nationals, qui avaient été limités à trois points lors des trois derniers duels de la série.

Les Astros tentaient de mettre la main sur un deuxième titre en trois ans devant leurs partisans, après avoir remporté trois matchs d’affilée à Washington.

Le septième et ultime affrontement de la Série mondiale sera présenté mercredi soir, au Minute Maid Park.

Les Nationals ont joué les troubles-fête en cinquième manche grâce à deux importants circuits. Adam Eaton a d’abord nivelé la marque 2-2 en profitant d’une balle glissante en suspens pour l’envoyer dans la cour des partisans du champ droit.

Juan Soto a par la suite imité son coéquipier alors qu’il y avait deux retraits. Le jeune joueur a frappé sa troisième longue balle des séries en cognant une claque en solo au deuxième balcon. Le jeune joueur de 21 ans a battu le précédent record du nombre de circuits inscrit par un frappeur de moins de 22 ans en séries. La précédente marque appartenait à Miguel Cabrera.

Stephen Strasburg a été brillant au monticule, effectuant sept retraits sur des prises. La partant des Nationals a limité les dégâts après avoir offert deux buts sur balles d’affilée en quatrième manche. Il a concédé deux points, cinq coups sûrs et deux buts sur balles en un peu plus de huit manches de travail.

Rendon a poussé Trea Turner à la plaque grâce à un simple en première manche pour permettre aux Nationals d’ouvrir la marque en début de première.

Les locaux avaient pris les devants en première manche, grâce à un circuit d’Alex Bregman alors qu’il y avait deux retraits et un ballon-sacrifice de Jose Altuve. Les Astros ont inscrit 18 points en première manche durant les séries éliminatoires, devenant la deuxième équipe de l’histoire du baseball majeur à en marquer autant en début de rencontre.

Justin Verlander et Strasburg s’affrontaient de nouveau, après avoir tous les deux amorcé la deuxième rencontre de la série, qui s’est soldée par une victoire convaincante de 12-3 des Nationals.

Après avoir accordé deux simples en première manche, Verlander a repris du galon et a retiré deux frappeurs sur des prises pour écourter la deuxième manche. Le succès fut de courte durée. Le droitier de 36 ans a été remplacé par Brad Peacock après avoir alloué trois points en cinq coups sûrs, dont deux circuits, et trois buts sur balles.

Malgré une saison digne de mention, Verlander présente un dossier de 1-4 en six départs en séries cette saison et il a maintenu une moyenne de points mérités de 4,15.

Controverse

Sur ce jeu, l’arbitre au premier coussin a déclaré retiré Trea Turner pour avait fait de l’obstruction.

Les arbitres se sont une fois de plus retrouvés au cœur d’une controverse, lorsque Jim Wolf a déclaré Trea Turner retiré au premier but. Sur la séquence, l’arbitre au premier coussin a constaté que Turner, qui venait de frapper un roulant en direction du lanceur Brad Peacock, avait fait de l’obstruction. Après plusieurs minutes de consultation, les arbitres ont maintenu la décision initiale, puisque Turner avait longtemps couru hors du corridor avant de poser son pied sur le coussin.

Le gérant des Nationals Dave Martinez a été expulsé après avoir vivement contesté la gestion des arbitres.

Les Astros confieront le monticule à Zack Greinke lors du septième match, tandis que les Nationals pourraient se tourner vers Max Scherzer, qui a été rayé de la formation partante lors du cinquième match en raison d’une inflammation sévère d’un nerf dans son cou. Il a toutefois reçu une injection de cortisone et il a procédé à une séance d’échauffement mardi.