Le skip gatinois Jean-Sébastien Roy représentera le Canada aux championnats du monde de curling mixte en octobre 2021 en Écosse
Le skip gatinois Jean-Sébastien Roy représentera le Canada aux championnats du monde de curling mixte en octobre 2021 en Écosse

Roy ira finalement en Écosse, mais en 2021

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Jean-Sébastien Roy et ses coéquipiers n’ont pas eu à réfléchir trop longtemps quand Curling Canada les a contactés dans les dernières heures.

On leur a offert de représenter la feuille d’érable aux championnats du monde de curling mixte en octobre 2021 en Écosse. Le skip gatinois, qui fait équipe avec Amélie Blais, Dan deWaard et Brenda Nicholls, devait participer initialement à l’édition 2020 dans deux mois, mais l’événement a été annulé la semaine dernière en raison de la pandémie.

«Mettons que nous n’avons pas hésité deux secondes pour accepter», a soutenu Roy, mardi, entre des préparations en vue de la prochaine rentrée scolaire dans l’école où il est directeur à Aylmer.

Curling Canada a confirmé mardi que le quatuor de Roy allait conserver son statut d’Équipe Canada acquis à l’automne 2019. La fédération nationale a aussi annoncé que la prochaine édition des championnats canadiens mixtes prévue du 7 au 15 novembre à Canmore, en Alberta, était annulée.

D’autres tournois importants ont subi pareil sort mardi. La Coupe Canada a écopé, tout comme le championnat canadien des clubs qui devait se dérouler du 22 au 28 novembre à Ottawa.

«Nous connaissons tous la réalité de la situation, qui va au-delà du sport, a expliqué la directrice générale de Curling Canada, Katherine Henderson, dans un communiqué de presse.

«La sécurité de nos athlètes et de nos bénévoles reste toujours notre objectif premier et notre responsabilité; sans connaître avec certitude quelle sera la situation à la fin de l’automne, au moment où étaient prévus ces événements, nous ne pouvons pas aller plus loin dans la planification.»


« En ce moment, on a juste hâte de recommencer à s’entraîner. On se demande quand on pourra tirer des pierres. »
Jean-Sébastien Roy

La Coupe Canada devait permettre de sélectionner des équipes en vue du Roar of the Rings, une compétition servant de qualification olympique en vue des Jeux de 2022, à Pékin. Elle pourrait maintenant avoir lieu tôt dans la nouvelle année, si la COVID-19 s’essouffle.

Quant à Roy, il avoue que l’attente sera longue en attendant la prochaine édition des Mondiaux mixtes. «Mais nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Plusieurs autres sports ont annulé leur saison ou des compétitions, a-t-il rappelé.

«En ce moment, on a juste hâte de recommencer à s’entraîner. On se demande quand on pourra tirer des pierres», a-t-il ajouté.

Trouver du temps de glace dans les prochaines semaines pourrait être difficile pour les quatuors élites.

«Plusieurs clubs ont déjà annoncé qu’ils allaient ouvrir plus tard cette saison», a souligné Jean-Sébastien Roy.