Cet hiver, Antoine Cyr compte rivaliser avec les meilleurs aux championnats du monde des moins de 23 ans.
Cet hiver, Antoine Cyr compte rivaliser avec les meilleurs aux championnats du monde des moins de 23 ans.

Place à la Coupe de la canne de Noël

Antoine Cyr a perdu peu de temps mardi pour enfiler à nouveau ses skis. Il voulait déjà se préparer en vue de sa prochaine course.

L’athlète de Hull est arrivé tard la veille en Outaouais après avoir passé une quinzaine de jours en Alberta où il a remporté une médaille d’argent à une étape du circuit Nor-Am. « Je suis allé m’entraîner ce matin au centre Nakkertok. Je voulais voir l’état des pistes », a-t-il souligné.

Vingtième aux derniers championnats du monde des moins de 23 ans, Cyr est l’une des têtes d’affiche locales en vue de la Coupe de la canne de Noël qui aura lieu à Cantley de vendredi à dimanche. Ce rendez-vous annuel accueille le deuxième arrêt de l’hiver du circuit Nor-Am.

Tout ça sur les sentiers justement de Nakkertok, qui a été le site des championnats nationaux le printemps dernier.

« C’est sûr que c’est un petit défi avec la pluie des derniers jours. Mais il y a eu beaucoup de neige artificielle qui a été soufflée. Ce n’est pas un problème. La boucle de trois kilomètres était ouverte, a souligné Cyr.

Cyr, 21 ans, a bien entamé la nouvelle saison, le week-end, dernier à Canmore. Il y a eu cette cinquième position à l’épreuve des sprints, mais surtout une deuxième place à l’épreuve de 10 km classique.

On comprend rapidement que Cyr se réjouit de ses récentes performances. Il bataille avec les autres membres de l’équipe canadienne senior pour obtenir des départs en Coupe du monde en 2019-2020.

Son plus gros objectif cet hiver ? Non seulement participer aux championnats du monde des moins de 23 ans, mais rivaliser parmi les meilleurs à ce rendez-vous. Il vise terminer parmi les 10 premiers à Oberwiesenthal, en Allemagne, du 28 février au 8 mars. «C’est très possible. J’ai passé très proche la saison dernière. J’ai fait quelques petites erreurs avec mes skis. J’ai réglé ça cette année.»

La Coupe de la canne de Noël permettra à Antoine Cyr de renouer avec son premier farteur. Son père Bruno a été embauché pour aider à préparer ses skis et ceux de ses coéquipiers du Centre national d’entraînement Pierre-Harvey.

«Ils se sont dit qu’un gars local peut aider. Il connaît les conditions ici. Il va travailler avec nous pour qu’on puisse glisser le plus vite possible. Ce sera le fun d’avoir son papa dans la salle de fartage.»

En plus d’Antoine Cyr, cinq autres skieurs locaux seront à surveiller. Katherine Stewart-Jones a disputé son lot de compétitions internationales tandis que Zoë Williams a gagné récemment deux courses Nor-Am. Quant à Laura Leclair, elle s’avère une quadruple médaillée des Jeux du Canada. Chez les hommes, Pierre Grall-Johnson et Luke Allan défendront les couleurs du club Nakkertok, qui organise la Coupe de la canne de Noël conjointement avec les clubs Skinouk, Chelsea Nordiq et Kanata Nordic.