En 2006, le quatuor du skip d’Aylmer, Jean-Michel Ménard , avait décroché l’argent aux championnats du monde de curling à Lowell, au Massachusetts.

Ottawa lorgne les championnats du monde de curling 2021

Ottawa veut présenter les championnats du monde de curling masculin au printemps 2021, a appris Le Droit.

Les dirigeants de l’Association de curling de la Vallée de l’Outaouais (OVCA), qui représente 46 clubs des deux côtés de la rivière, comptent soumettre une candidature d’ici le mois de juin à Curling Canada et la Fédération mondiale de curling. Ils ont aussi déjà entamé des discussions avec l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) afin d’utiliser l’aréna de la Place TD.

Le domicile des 67’s avait accueilli le Brier en 2016. Un an et demi plus tard, le Roar of the Rings, qui s’avère les qualifications olympiques, avait été présenté au centre Canadian Tire, la favorite locale Rachel Homan obtenant son billet aux Jeux de PyeongChang.

« C’est tout nouveau. On vient juste de commencer à travailler là-dessus, a confirmé la présidente du comité de mise en candidature, Elaine Brimicombe.

«Nous avons un bon groupe de bénévoles qui désire attirer un autre événement majeur dans la capitale nationale. Nous avons regardé les diverses options et nous avons arrêté notre choix sur celui-ci car les championnats du monde chez les hommes n’ont jamais eu lieu ici auparavant.»

Le Brier s’est déroulé à cinq reprises dans la région, dont en 1967 à Hull. Le Tournoi des Cœurs s’est arrêté à deux reprises.

Edmonton, Halifax, Victoria, Regina, Winnipeg, Saint John, Hamilton, Brandon, Vancouver, Toronto, London, Moncton et même Pointe-Claire ont déjà été hôtes des championnats du monde de curling masculin depuis 1959. Lethbridge sera le site de l’édition 2019 tandis que Glasgow, en Écosse, recevra les meilleurs joueurs masculins, l’année suivante.

Plus de 7200 personnes avaient assisté à la conquête de Brad Gushue contre le Suédois Niklas Edin en avril 2017 au Northlands Coliseum, ancien domicile des Oilers d’Edmonton.

L’aréna de la Place TD, lui, peut asseoir plus de 9000 personnes.

«C’est la capacité idéale pour présenter pareille compétition. Puis en parlant avec nos membres, ils avaient aimé l’atmosphère lorsque le Bier y avait été présenté. Ils avaient l’impression d’être très près des joueurs et de l’action, a expliqué Mme Brimicombe.

«Puis ils avaient une courte distance à marcher pour aller au Brier’s Patch, magasiner ou aller manger dans un resto», a-t-elle ajouté.

Le comité de mise en candidature a déjà envoyé un courriel ces derniers jours à la quarantaine de clubs sur son territoire. On y apprend que l’événement aurait lieu du 3 au 11 avril 2021.

Surtout, l’OVCA sollicite l’appui de ses membres, que ce soit dirigeants, joueurs ou bénévoles. Elle les encourage à effectuer un dépôt pour un laissez-passer en vue des championnats du monde.

«C’est un nouveau critère dans l’octroi de l’événement. Curling Canada veut s’assurer qu’il y a un appui important dans la communauté», a indiqué Elaine Brimicombe.

Ses collègues et elle feront aussi la tournée de ces clubs dans les prochaines semaines. Ils vont rappeler les retombées du Brier et du Roar of the Rings sur le curling dans la Vallée de l’Outaouais.

L’association locale a obtenu une portion de la vente des billets de ces deux événements.

«Cela nous a permis de donner ensuite de l’argent à des clubs pour leur permettre d’acheter de nouveaux équipements ou procéder à des travaux de rénovation, a souligné Mme Brimicombe. L’autre impact de ces deux événements, c’est que nous avons remarqué une hausse du nombre d’inscriptions dans les clubs.»

Le choix du milieu hôte en vue des championnats du monde de curling masculin de 2021 devrait avoir lieu à l’automne. Auparavant, Curling Canada doit renouveler son entente de partenariat avec la Fédération mondiale de curling, qui prendra fin l’an prochain.

Le pacte actuel, qui existe depuis une décennie, prévoit l’organisation d’un championnat mondial au Canada chaque année, que ce soit masculin ou féminin. En 2020, les femmes s’affronteront à Prince George, en Colombie-Britannique.