Mikaël Kingsbury a dévalé la piste de Deer Valley avec aisance pour remporter la médaille d'or lors de la super-finale des Championnats du monde de ski acrobatique, vendredi.

Mikaël Kingsbury remporte la médaille d'or à Deer Valley

DEER VALLEY, Utah — Mikaël Kingsbury n'allait certainement pas laisser filer le titre de champion du monde une troisième fois.

Kingsbury a dévalé la piste de Deer Valley avec aisance pour remporter la médaille d'or lors de la super-finale des Championnats du monde de ski acrobatique, vendredi.

Le Québécois a obtenu un total de 84,89 points pour signer un deuxième titre mondial en descente simple et un premier depuis 2013. En 2015, en Autriche, il avait terminé deuxième alors qu'en 2017, en Espagne, il avait glissé au troisième échelon.

Le bosseur de Deux-Montagnes a dominé la première séance de qualifications ainsi que la finale pour obtenir son laissez-passer pour la super-finale, là où il a devancé l'Australien Matt Graham (81,94) et le Japonais Hara Daichi (81,66).

Après avoir surpris lors de la finale, le Québécois Philippe Marquis a récolté 79,50 points pour conclure la super-finale au sixième échelon.

Les Canadiens Laurent Dumais et Brendan Kelly n'ont pas été en mesure de se qualifier pour la finale.

Du côté féminin, Justine Dufour-Lapointe, la seule Canadienne à prendre part à la super-finale, a pris la cinquième position en vertu d'un total de 71,25 points. Dufour-Lapointe était elle aussi en quête d'un deuxième titre mondial en descente simple après sa victoire en Autriche, en 2015.

La Kazakhe Yulia Galysheva a mis la main sur la médaille d'or grâce à ses 79,14 points. Galysheva a eu le meilleur sur l'Australienne Jakara Anthony (78,99) et la Française Perrine Laffont (78,70).

Le parcours des Canadiennes Chloé Dufour-Lapointe, Sofiane Gagnon et Maia Schwinghammer s'est arrêté lors de la finale.