Classée 37e au monde, la Gatinoise Mélodie Collard sera à surveiller à la Fed Cup junior.

Mélodie Collard à la Fed Cup

La saison de tennis palpitante de Mélodie Collard se transporte à Orlando en Floride cette semaine.

À partir de mardi, la Gatinoise âgée de 16 ans prendra part à la prestigieuse Fed Cup junior, un tournoi d’envergure internationale qui rassemblera les 48 meilleures joueuses de tennis en provenance des 16 pays qualifiés pour cette finale.

À Orlando, grâce à sa fiche de 30 victoires et huit défaites sur le circuit international junior, Mélodie Collard sera la joueuse numéro un du Canada. Elle formera une équipe avec deux joueuses de 15 ans : la Montréalaise Annabelle Xu et l’Albertaine Mia Kupres. Le trio sera dirigé par Simon Larose.

Évidemment, Collard est aussi accompagnée par son entraîneur de Gatineau. Mathieu Toupin est débarqué sur le complexe de luxe aux 110 terrains de tennis d’Orlando dimanche.

« Ça devrait être son dernier tournoi de la saison junior. Selon les résultats de cette semaine, nous planifions deux tournois ITF professionnels au Saguenay et à Toronto à la fin du mois d’octobre. Le début de sa prochaine saison junior est prévu pour le mois de novembre. »

Lundi, sa protégée a été une jeune fille occupée avec des entraînements, des cérémonies d’ouverture et le tirage au sort des équipes. Classée 37e au monde, Collard disputera des matches en simple et en double contre des représentantes de trois pays pendant trois jours consécutifs. Les 16 pays ont été regroupés en quatre poules. Les deux premiers pays de chaque poule vont accéder aux quarts de finale. Il y a quelques années, le duo de Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime avait fait un tabac à ce tournoi en remportant le volet masculin de la Coupe Davis junior.

« Mélodie sera la leader de l’équipe canadienne. Pour une rare fois, elle fait partie des joueuses les plus âgées du tournoi. Ça devrait être un rôle plaisant à jouer pour elle. Les gars sont aussi ici. Ils sont dirigés par Martin Laurendeau », a ajouté Toupin.

Blessure

Toujours ennuyée partiellement par une blessure à un poignet, Collard continue de progresser, mais elle doit aussi se retenir en suivant un plan qui doit lui permettre de récupérer 100 % de sa force d’ici la mi-janvier. « Il faut se donner du temps. Présentement, tout se passe comme on le souhaite. Il y a des physiothérapeutes ici. Nous avons encore trois mois à tricoter autour de cette blessure que nous voudrions mettre derrière nous. »

Le Canada a assuré sa qualification dans la finale de la Fed Cup junior il y a quelques semaines à Montréal en renversant l’équipe américaine, pourtant largement favorite pour l’emporter.