Malgré l'épidémie du coronavirus qui s'est propagée depuis la Chine, un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé, mardi, qu'il était beaucoup trop tôt pour dire si les Jeux olympiques de Tokyo risquent d'être annulés ou reportés.

L'OMS juge qu'il est trop tôt pour dire si les Jeux de Tokyo sont menacés

GENÈVE, Suisse - Malgré l'épidémie du coronavirus qui s'est propagée depuis la Chine, un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé, mardi, qu'il était beaucoup trop tôt pour dire si les Jeux olympiques de Tokyo risquent d'être annulés ou reportés.

Le comité organisateur de Tokyo 2020 et le Comité international olympique (CIO) ont répété à plusieurs reprises qu'ils n'ont élaboré aucun plan d'urgence en vue des Jeux d'été prévus du 24 juillet au 9 août depuis que l'OMS a déclaré une urgence sanitaire mondiale le mois dernier.

Le directeur du programme d'urgence de l'agence des Nations Unies, Michael Ryan, a révélé que l'événement sportif était «bien trop loin» pour envisager de donner des conseils qui pourraient affecter l'organisation des Jeux olympiques à Tokyo.

«Nous ne sommes pas là pour prendre une décision à ce sujet», a déclaré Ryan à l'Associated Press en marge d'une conférence de presse au siège de l'OMS.

L'OMS, basée à Genève, est en contact régulier avec le CIO dans la ville voisine de Lausanne depuis l'apparition du virus COVID-19 en décembre.

«Nous ne leur donnons pas d'avis, a déclaré Ryan. Nous les assistons dans leur évaluation des risques. Nous travaillerons en étroite collaboration avec eux dans les semaines et les mois à venir.»

Le nombre de décès en Chine continentale causés par le virus est passé à près de 1900 mardi, avec plus de 72 000 cas confirmés.

L'épidémie a entraîné l'annulation, le report ou le déplacement de nombreux événements sportifs en Chine, y compris des événements de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Les athlètes et les équipes chinoises n'ont pas pu se déplacer pour certaines compétitions. La Chine avait envoyé une équipe de plus de 400 athlètes aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Le pays a remporté 70 médailles, dont 26 d'or, et s'est classé troisième au tableau des médailles.

Près de 11 000 athlètes et beaucoup plus d'entraîneurs et d'officiels de plus de 200 équipes nationales sont attendus au Japon pour les Jeux olympiques.

Le Japon est l'un des foyers les plus importants du virus à l'extérieur de la Chine, notamment sur le bateau de croisière Diamond Princess amarré en quarantaine à Yokohama dans la baie de Tokyo.

Au cours de la quarantaine de 14 jours qui se termine mercredi, 542 cas ont été identifiés parmi les plus de 3700 passagers et membres d'équipage.