Manuel Osborne-Paradis espère terminer sa carrière aux Jeux olympiques de Pékin, en 2022.

L’improbable retour de Manuel Osborne-Paradis

Il y a presque un an jour pour jour, Manuel Osborne-Paradis a violemment chuté à Lake Louise, à sa première séance d’entraînement en vue de sa première course de la saison, à la Coupe du monde de ski alpin.

Il a eu deux interventions chirurgicales majeures et sept interventions mineures en 12 jours. 

Ses os sont rapiécés par des plaques, 13 vis et du ciment osseux. Les médecins ne pouvaient pas sauver le tibia, le remplaçant par l’os de la hanche d’un cadavre. 

Son cas est devenu bien connu de la communauté médicale de Calgary. « J’étais au terrain de golf l’autre jour et cette femme promenant son chien m’a dit : “Es-tu Manny ? Je suis médecin à Calgary, j’ai entendu parler de ta jambe et oh mon dieu que ce n’était pas joli” », a raconté celui qui prépare un retour, espérant terminer sa carrière aux Jeux olympiques de Pékin, en 2022.