L’entraîneur-chef de l’Intrépide, Martin Lafleur, a hâte que les séries commencent.

Les séries débutent (enfin) pour l’Intrépide

La récréation est finie. L’Intrépide de Gatineau pourra, enfin, entreprendre les séries éliminatoires.

À la conclusion de sa saison régulière, le 10 février, la Ligue de hockey midget AAA du Québec s’est accordé une longue pause. Elle voulait ainsi permettre à ses meilleurs joueurs de partir, la tête en paix, pour participer aux Jeux du Canada.

La stratégie a été payante. Les Québécois ont remporté la médaille d’or, dominant en finale la grosse machine de l’Ontario.

Les autres joueurs...

Les autres joueurs ont attendu, bien patiemment.

« C’est certain que, dans les derniers jours, j’ai trouvé la pause un peu longue », commente l’entraîneur-chef de l’Intrépide, Martin Lafleur.

Les séries vont débuter mardi soir pour son équipe. Au premier tour, elle devra se frotter aux Vikings de Saint-Eustache.

« La pause a été longue, j’aurais aimé commencer ce week-end, enchaîne Lafleur. En même temps, je réalise que le temps qui nous a été offert a permis à certains joueurs de soigner leurs blessures. Il nous a permis de préparer un bon plan avec un bon mélange d’entraînement sur glace, d’entraînement hors glace et de repos. Ce fut une bonne préparation. »

L’Intrépide, qui n’avait pas de joueurs aux Jeux, a complètement refait le plein d’énergie.

Favoris

Qu’il le veuille ou non, il devra porter l’étiquette du favori à compter de maintenant.

Le club a terminé la saison au troisième rang du classement général, avec une fiche 28-10-4.

Les Vikings ont pris le 15e rang, en gagnant seulement 15 de leurs 42 matches.

Les cinq affrontements entre les deux clubs ont tourné en faveur des Gatinois.

Ces derniers ont alloué seulement cinq buts aux Vikings durant ces cinq parties.

« C’est une équipe de notre division. Une équipe qu’on connaît bien. Nous les avons affrontés, l’an dernier. Personne n’a oublié la façon dont cette série a pris fin », commente Lafleur.

Dans une série trois de cinq, l’Intrépide avait remporté la première partie, pour ensuite s’incliner trois fois d’affilée.

« Nous autres, on attaque les séries un peu comme notre saison. Depuis le début, on joue chaque match comme s’il s’agissait du plus important de toute l’année. Nous avons préparé nos joueurs comme ça. Nous n’avons jamais regardé trop loin devant. Il a toujours été important de rester dans le moment présent. Nous n’allons rien changer. Nous avons fait de bonnes choses jusqu’à maintenant. Nous allons nous concentrer sur nos forces », commente Lafleur.

« Nos joueurs ont confiance en leurs moyens. Ils savent que tout passe par l’éthique de travail. Nous avons connu moins de succès dans les matches où nous avons été le moins engagés. À compter de maintenant, on sait ce qu’on doit faire. »

Les matches numéro 1 et 2 de la série seront disputés mardi et mercredi, au Complexe Branchaud-Brière. La série se transportera ensuite à Saint-Eustache, le week-end prochain.