Pour une deuxième année consécutives, les Gee Gees de l'Université d'Ottawa ont remporté le Match Panda.

Les Gee Gees remportent le Match Panda

Pedro n’aura pas besoin de déménager.

Le gros trophée en forme de Panda pourra passer une année de plus en exposition, sur le campus de l’Université d’Ottawa.

Dans le match de football le plus attendu de l’année dans la capitale, samedi, les Gee Gees ont vaincu leurs grands rivaux de l’université Carleton, 32-10, à la Place TD.

On a eu l’impression qu’il y a eu deux matches différents, en fait.

La première demie a été complètement dominée par l’unité défensive des Ravens de Carleton. À la fin du deuxième quart, l’équipe de l’université anglophone menait 10-1.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas l’attaque des Gee Gees qui a pris le contrôle du match.

La défensive d’Ottawa a inscrit 16 points en moins de 10 minutes, au troisième quart.

Deux joueurs de ligne défensive ont marqué des touchés après avoir recouvert des ballons échappés.

«Quand tu participes à des matches aussi importants, tu n’as pas le droit à l’erreur. Malheureusement, nous avons commis de grosses erreurs et ils ont capitalisé», constate l’entraîneur-chef de Carleton, Steve Sumarah.

«Le football, c’est un sport de momentum. Quand ils ont réussi à s’en emparer, nous n’avons jamais pu le retrouver.»

Pedro reste à l'Université d'Ottawa.

La défensive des Gee Gees a terminé la rencontre avec trois échappés recouverts, trois interceptions et quatre sacs du quart.

Leur entraîneur, Jamie Barresi, affirme qu’il n’a même pas eu besoin de parler à ses joueurs à la mi-temps.

«La défensive? Je ne lui ai rien dit du tout. J’aime bien parler à tout mon monde, d’habitude, mais je n’en ai pas eu l’occasion, cette fois. J’étais retenu avec les joueurs de l’attaque. Je cherchais des réponses auprès d’eux. La défensive était entre bonnes mains. Elle connaissait un bon match. Je n’ai pas ressenti le besoin de lui parler. C’est peut-être ça, le secret. Je devrais peut-être me fermer la trappe, à l’avenir.»

À la suite de cette victoire, les Gee Gees présentent une fiche de 4-2.

Les Ravens, eux, se retrouvent à 2-4.

Le Match Panda a été présenté devant une foule record de 24 626 spectateurs.