De passage en Chine, Angelina Gendreau et ses coéquipières des Gee Gees d’Ottawa accumulent les victoires. « Ça va super bien ici », se réjouit l’athlète de l’Est ontarien.

Les Gee Gees brillent en... Asie

Angelina Gendreau et ses coéquipières des Gee Gees d’Ottawa s’amusent ces jours-ci sur le gazon chinois.

L’équipe de soccer féminin se trouve à Jinjiang où elle représente le Canada à la première édition de la Coupe du monde de football universitaire. Et jusqu’ici, ça va bien avec deux victoires en autant de sorties.

« Nous sommes déjà assurées de participer à une demi-finale », se réjouit Gendreau au bout du fil.

Il était 22h05 dans la capitale canadienne, dimanche soir, au moment de l’entrevue.

« 11h05 ici lundi matin », précise l’attaquante recrue originaire de Lancaster, dans l’Est ontarien.

Pourquoi lui jaser ? Dix-sept autres joueuses, trois entraîneurs et deux membres du personnel ont aussi fait le voyage en Chine.

Parce que Gendreau a marqué un des trois buts des Gee Gees dans le récent gain de 3-0, samedi, contre l’Université fédérale de Sibérie. Hailey Walsh et Mikayla Morton ont aussi fait secouer les cordages.

« Quand j’ai compté, je ne pensais pas que c’était vrai ce qui se passait... Mais j’ai vu mes coéquipières contentes pour moi. Je me suis sentie à mon tour super contente. »

Gendreau vit sa première aventure internationale de soccer, elle qui a fait ses classes à l’école secondaire catholique Le Relais, à Alexandria. Elle a aussi joué dans la Ligue de soccer de Glengarry en plus d’être formée au sein de l’Académie féminine du Fury d’Ottawa.

« Ça va super bien ici. Je suis contente de vivre une expérience formidable. L’équipe est unie. Nous sommes arrivées ici sans attente », relate-t-elle.

« Personne dans l’équipe n’avait voyagé en Chine auparavant. C’est un peu différent du Canada. »

Le premier match a été disputé sous une fine pluie. Ça n’a pas déstabilisé les Gee Gees qui ont gagné 2-0 contre l’université Donghua, l’équipe locale de Chine.

« Nous avions passé la semaine avant notre départ à nous entraîner dans la neige à Ottawa. Nous étions donc prêtes à affronter n’importe quoi ici ! »

Gendreau s’amuse au sein de sa nouvelle équipe. Elle ne regrette pas en ce moment de s’être jointe aux Gee Gees, qui a gagné son lot de médailles aux championnats canadiens depuis deux décennies.

« Je me sens choyée. Cette équipe a toujours bien réussi sur la scène nationale », dit-elle.

« Nous avons quelques joueuses qui terminent leur carrière avec nous en ce moment en Chine. Ça doit être un sentiment formidable pour elles. »

D’autres émotions fortes attendent ces jeunes femmes.

Les Gee Gees disputeront le dernier match du tournoi à la ronde ce mardi contre une équipe de la Thaïlande, le College of Asian Scholars.

Les parties se déroulent aux stades Jingiang Sports Center et Quanzhou Vocational and Technical University de Jinjiang. Huit équipes participent à la Coupe du monde.

Angelina Gendreau et ses amies profiteront aussi de quelques journées de congé plus tard cette semaine avant la ronde des médailles présentée lors du prochain week-end.

« Nous avons quelques activités qui sont prévues. Ça va faire du bien de sortir de l’hôtel et visiter un peu. Jusqu’ici, nous n’avons pas eu l’occasion. Il a fallu se concentrer sur le soccer et nos études », relate l’étudiante-athlète en sciences de l’activité physique.