L'an dernier, la Canadienne Bianca Andreescu avait remporté le tournoi d’Indian Wells.

Le tournoi d’Indian Wells annulé à cause du coronavirus

Les organisateurs du tournoi d’Indian Wells ont annoncé l’annulation de la compétition en raison du coronavirus, dimanche, après que le Département de la santé publique du comté de Riverside, en Californie, eut déclaré l’état d’urgence.

L’annonce a été faite en soirée, par le biais de leur site internet. L’ATP a également publié le même message quelques instants plus tard.

«Il y a un trop grand risque, en ce moment, pour la santé publique de la région du comté de Riverside à tenir un grand rassemblement de cette taille, a déclaré Dr David Agus, professeur de médecine et de génie biomédical à l’Université de Californie du Sud, dans le communiqué publié sur le site internet du tournoi. Il n’est pas dans l’intérêt public des partisans, des joueurs et des zones voisines que ce tournoi se déroule. Nous devons tous nous unir pour protéger la communauté contre l’épidémie du coronavirus.»

Le tournoi, qui devait se mettre en marche lundi, est le premier Masters 1000 de la saison de tennis pour les hommes. Le tournoi est considéré comme l’un des tournois les plus importants de la saison.

«Nous sommes très déçus que le tournoi n’ait pas lieu, mais la santé et la sécurité de la communauté locale, des partisans, des joueurs, des bénévoles, des commanditaires, des employés, des vendeurs et de toutes les personnes impliquées dans l’événement sont d’une importance capitale, a renchéri le directeur du tournoi, Tommy Haas. Nous sommes prêts à organiser le tournoi à une autre date et nous explorerons les options.»

Les responsables de la santé du comté de Riverside ont déclaré que la personne atteinte du premier cas local de coronavirus était traitée à Eisenhower Health, à Rancho Mirage, à proximité, après un test positif. L’identité de la personne touchée n’a pas été révélée en raison de règles de confidentialité.

Ces responsables font également le suivi des personnes qui pourraient avoir été exposées et une enquête est en cours pour découvrir comment la personne a contracté la maladie.

C’est le deuxième cas enregistré dans le comté de Riverside. Un passager d’un navire de croisière du comté de Riverside a récemment reçu un diagnostic de COVID-19 et se rétablit dans un établissement médical du nord de la Californie. Cette personne n’est pas rentrée chez elle depuis qu’elle a quitté le navire Diamond Princess.

«Nous avons toujours su que c’était une possibilité, a confié le Dr Cameron Kaiser, un agent de la santé publique du comté de Riverside. Nous planifions depuis des semaines et sommes prêts à prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé de notre communauté locale.»

L’événement attire habituellement plus de 450 000 spectateurs. Cette année, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Serena Williams, Naomi Osaka et Coco Gauff étaient attendus.

Les organisateurs du tournoi offrent présentement un remboursement ou un crédit en vue de l’édition de l’an prochain.

La Canadienne Bianca Andreescu, championne en titre du tournoi californien, avait déjà annoncé samedi qu’elle ne défendrait pas son titre en raison d’une blessure au genou. Dominic Thiem devait quant à lui défendre sa couronne du côté des hommes.

La jeune Québécoise Leylah Annie Fernandez avait l’intention de prendre part au tournoi après avoir obtenu son laissez-passer.

Le prochain tournoi d’importance des deux circuits devrait débuter le 23 mars à Miami.