Mohammed Ziani a franchi le fil d'arrivée au 10 KM d'Ottawa en 28 minutes et 11 secondes.

Le Marocain Ziani remporte à nouveau le 10 KM d'Ottawa

Mohammed Ziani se plaît à Ottawa. Quand il fait soleil, mais aussi lorsqu’il pleut.

Le coureur marocain a été sacré champion du 10 KM d’Ottawa, samedi soir.

Il a eu besoin de 28 minutes et 11 secondes pour franchir le fil d’arrivée, lors de la deuxième épreuve la plus prestigieuse de la Fin de semaine des courses.

Il affichait un large sourire, dans la zone des vainqueurs, sous une pluie battante.

C’était la deuxième fois qu’il triomphait dans la capitale canadienne.

En mai 2016, il avait triomphé dans des conditions météo similaires.

«La pluie ne change rien. Elle ne me dérange pas du tout. La seule chose qui compte, c’est la qualité de l’entraînement», a-t-il expliqué, avec l’aide d’un interprète.

Son entraînement lui a permis de prendre les commandes dans la deuxième portion de la course, samedi.

Dans les cinq premiers kilomètres, un petit groupe de cinq coureurs formait un peloton de tête.

Ziani a finalement distancé le Kényan Wilfred Kimitei dans le dernier droit.

Deux autres Marocains, Mohamed Reda El Aravby et Abderrahmane Kachir, ont complété le top-4.

Une athlète du Kénya, Dorcas Kimeli, a été la première dame à franchir le fil d’arrivée. Elle a franchi la distance en 31 minutes et huit secondes.

Le 10 KM d’Ottawa sert aussi de championnat canadien.

Cette année, chez les dames, le titre a été remis à une coureuse de Vancouver, Natasha Wodak.

«Enfin, s’est-elle exclamée. J’ai terminé tellement souvent au deuxième rang! Cette année, j’ai changé ma façon d’attaquer cette course de façon mentale. Je me suis tout simplement répété que j’étais capable.»

Chez les hommes, le titre canadien a été décerné à un coureur qui vit à Ottawa depuis quelques mois, Dylan Wykes.

Le Marathon d’Ottawa sera présenté dimanche matin.

Les prévisions météorologiques sont encourageantes.