Vladimir Guerrero fils, le meilleur espoir du baseball, fera ses débuts vendredi soir au Rogers Centre, alors que Toronto accueillera les A’s d’Oakland.

Le début de l'«ère Vladdy» à Toronto

TORONTO — Il est rare qu’un match de baseball tard en avril suscite autant d’engouement, du type «il faut y être».Partisans des Blue Jays, bienvenue à l’«ère Vladdy».

Vladimir Guerrero fils, le meilleur espoir du baseball, fera ses débuts vendredi soir au Rogers Centre, alors que Toronto accueillera les A’s d’Oakland.

Cela fait presque quatre ans que le directeur général de l’époque, Alex Anthopoulos, a fait signer à Guerrero, à 16 ans, un contrat de 3,9 M$.

Le jeune homme a ensuite malmené les lanceurs des ligues mineures. Les partisans salivent depuis un an, attendant avec impatience le moment où les Jays le feraient graduer.

Ils ont eu la réponse mercredi soir, les Blue Jays annonçant qu’ils l’intégraient au grand club. Une nouvelle éclatante, pour un club axé vers la reconstruction.

Guerrero sera présenté aux médias vendredi à 14h30 en conférence de presse, en compagnie du directeur général Ross Atkins.

Le MLB Network a ajouté le match de vendredi à son horaire, diffusant aussi un vidéo de 3:36 mettant en vedette le fils de Vladimir.

Le visage souriant de Guerrero figurait à la une du Toronto Star jeudi, avec un titre disant : «Le futur est maintenant». Le Toronto Sun a titré «Enfin».

À part le match inaugural, les foules ont été couci-couça à Toronto, cette année, mais on s’attend à une grosse foule pour les débuts de Guerrero fils.

Les Jays vont d’ailleurs ouvrir les portes plus tôt que d’habitude, pour permettre aux gens de regarder l’exercice au bâton.

«Nous espérons que Vlad aura un impact durable sur l’équipe et qu’il contribuera à créer de beaux souvenirs pour les amateurs au Rogers Centre», a déclaré Andrew Miller, le vice-président exécutif des opérations commerciales de l’équipe.

Rétabli d’une blessure

Guerrero a subi une blessure à l’oblique le mois dernier, au camp d’entraînement. Il a impressionné une fois rétabli, affichant une moyenne de ,367 en deux semaines avec Buffalo, dans le AAA. Il a récolté trois circuits et huit points produits.

«Il ne prend pas trop d’élans, il fait travailler les lanceurs, a dit Pat Malacaro, commentateur à la radio des Bisons. D’habitude dans une présence au bâton, c’est le lanceur qui mène le bal. Dans le cas de Vladdy, c’est l’inverse.»

Guerrero a joué à quatre niveaux dans les mineures l’an dernier, surtout au New Hampshire (AA). Il s’est régalé à la plaque, affichant une moyenne de ,381.

La vidéo du MLB Network inclut le circuit vainqueur qui a soulevé la foule à Montréal, en mars 2018, ainsi que des images du paternel avec les Expos.

Narrateur du vidéo et légende des Blue Jays, Joe Carter y raconte notamment que Guerrero crée souvent un son unique en faisant contact avec la balle.

Guerrero fils est aussi inclus parmi les quatre joueurs dont l’arrivée a été la plus attendue depuis 1989, avec Ken Griffey fils, Alex Rodriguez et Bryce Harper.

Guerrero, qui a eu 20 ans le mois dernier, peut raffiner son jeu défensif au troisième but, ainsi que gagner en vitesse. Mais il semble avoir tous les ingrédients d’un talent qu’on voit une fois par génération. Dans un stade de frappeur comme le Rogers Centre, il pourrait faire de gros dégâts.

«C’est la discipline et l’intelligence au marbre, a dit Malacaro. Je pense que ça le démarque de la plupart des joueurs. Vous l’avez ou vous ne l’avez pas.»