Le pugiliste Patrice Volny à l'entraînement.
Le pugiliste Patrice Volny à l'entraînement.

Le combat de Volny repoussé à 2021

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Patrice Volny devra patienter encore avant de disputer un combat éliminatoire pour devenir aspirant obligatoire au titre des poids moyens de l’IBF détenu par Gennady Golovkin.

Son affrontement prévu le 14 novembre en Allemagne contre Patrick Wojcicki (14-0-1, 5 KO) a été repoussé à une date ultérieure. «Probablement en janvier», a affirmé Volny vendredi midi au Droit après avoir appris ce nouveau report.

Initialement, les deux pugilistes devaient s’échanger des coups dans un ring le 17 octobre.

«En espérant que la troisième fois soit la bonne», a avoué Volny (15-0-0, 9 KO), qui garde malgré tout le moral.

Le boxeur montréalais, qui s’entraîne au club Final Round d’Ottawa, a rappelé que la pandémie ne cesse de compliquer la tâche des promoteurs, autant en Europe qu’en Amérique du Nord. «La COVID-19 n’épargne personne», a-t-il noté.

Volny s’apprêtait à entamer sa neuvième semaine de camp d’entraînement dans la capitale nationale. Sa préparation sera maintenant mise sur glace.

«Là, nous allons prendre une pause pour que le corps puisse récupérer. Éventuellement, je vais retourner dans le gym. Tout dépendra de la nouvelle date du combat. Cette date pourrait être au début janvier, milieu janvier ou fin janvier.»

Un combat tôt dans le premier mois de 2021 signifierait un camp d’entraînement durant le temps des Fêtes.

«Oui, c’est possible. Ce n’est pas l’idéal. Personne n’aime ça. Mais je préfère voir ça comme un cadeau de pouvoir me battre à nouveau.»

La dernière présence dans le ring du droitier âgé de 31 ans remonte en octobre 2019, à Toronto. Ce dernier avait vaincu Uriel Gonzalez (18-5-1) par décision unanime des juges.