« L’ATP veut redonner au statut de joueur professionnel ses lettres de noblesse », explique Eugène Lapierre, directeur du tournoi, ici accompagné d'Alain Faucher, président et directeur général du Challenger.

Le Challenger subira des transformations importantes

Le Challenger va changer à compter de l’an prochain. Et pour la peine à part ça.

« L’ATP veut redonner au statut de joueur professionnel ses lettres de noblesse, a expliqué le directeur du tournoi de Granby, Eugène Lapierre. Personnellement, j’aime l’idée derrière les changements qui seront apportés. »

L’ITF, l’organisme qui voit à l’organisation des tournois de même niveau chez les dames, va aussi apporter des changements, mais ils seront un brin moins importants.

À compter de 2019, le tableau principal du volet masculin du Challenger, comme des autres Challengers, sera de 48 joueurs. Et seulement deux joueurs seront issus des qualifications.

Chez les dames, le tableau principal sera encore de 32 joueuses, mais les qualifications auront 24 participantes, au lieu d’un maximum de 32 comme c’est le cas actuellement.

Le nombre de joueurs et de joueuses, à la baisse, fera en sorte que le tournoi de Granby débutera le lundi, au lieu du samedi. Mais il continuera à se terminer le dimanche.

Les bourses des joueurs et des joueuses seront légèrement à la hausse. Et les organisations offriront l’hospitalité aux athlètes, ce qui n’était plus le cas à Granby depuis quelques années.

« Je pense qu’il y a plus de 2500 joueurs, seulement à l’ATP, qui ont actuellement un classement mondial, a repris Lapierre. Ça fait beaucoup trop de joueurs de fin de semaine qui se prennent pour des pros. Le niveau de jeu de nos tournois sera rehaussé dès le jour un de l’événement. »

Les Challengers seront dorénavant divisés en cinq catégories. Celui de Granby fera partie des deux premiers niveaux. Et les tournois de type Futures, eux, seront éliminés.

Les gens du comité organisateur local n’ont pas commenté les nouvelles mesures de l’ATP et de l’ITF. Mais on peut croire qu’un tournoi un peu moins long fera leur affaire étant donné qu’il n’y a pas abondance de relève au niveau des bénévoles.