Les Marlins ont reporté leur vol de retour, dimanche soir, après le dernier match de leur série contre les Phillies.
Les Marlins ont reporté leur vol de retour, dimanche soir, après le dernier match de leur série contre les Phillies.

Le Baseball majeur forcé de reporter deux rencontres

MIAMI — Deux matchs du Baseball majeur prévus lundi soir ont été reportés tandis que les Marlins de Miami sont aux prises avec une éclosion de cas de COVID-19 qui les a immobilisés à Philadelphie.

Le match d'ouverture des Marlins contre les Orioles de Baltimore a été reporté, tout comme l'affrontement que devaient livrer les Yankees de New York aux Phillies, au Citizens Bank Park.

Les Yankees auraient utilisé le même vestiaire qu'ont utilisé les Marlins ce week-end. Ils demeurent à Philadelphie, où leur propre personnel de vestiaire est sur place. Les Marlins ont quant à eux reporté leur vol de retour, dimanche soir, après le dernier match de leur série contre les Phillies.

Neuf joueurs des Marlins et cinq membres du personnel ont contracté la maladie selon des tests effectués vendredi, a affirmé à l'Associated Press une personne au fait du dossier sous le couvert de l'anonymat, puisque les résultats n'ont pas été rendus publics.

La MLB a annoncé le report des deux matchs environ huit heures avant l'heure prévue du premier lancer, tout en précisant que de plus amples tests de détection seront effectués, dont auprès des joueurs des Phillies.

«Les Marlins se sont mis en quarantaine en attendant les résultats de ces tests», a indiqué la MLB par communiqué.

La saison de 60 matchs étant à peine entamée, l'éclosion chez les Marlins ont de nouveau soulevé des questions au sujet du plan du commissaire Rob Manfred en pleine pandémie.

«Maintenant, nous allons vraiment voir si la MLB va mettre la santé des joueurs au premier rang, a indiqué sur Twitter le lanceur des Dodgers de Los Angeles David Price, qui a fait l'impasse sur la saison. Vous rappelez-vous quand Manfred a dit que la santé des joueurs était primordiale ? Une des raisons pour lesquelles je suis à la maison présentement est que la santé des joueurs n'était pas une priorité. Je vois que ça n'a pas changé.»

Le Dr Andrew Morris, professeur en maladies infectieuses à l'Université de Toronto, a déclaré que l'éclosion chez les Marlins n'est pas une surprise, puisque le plan du commissaire Manfred contient des failles.

«Le baseball se retrouve avec un énorme problème, a affirmé Morris. Je me demande s'ils écoutent les avis des experts et si leurs experts leur donnent de bons conseils. Ce plan n'est pas celui que quiconque sait de quoi il parle aurait conçu. Il se passe maintenant ce qui devait se passer.»

Le chef de la direction des Marlins, Derek jeter, a publié un communiqué rappelant que la sécurité des joueurs et du personnel est la priorité de l'organisation.

«De reporter le match de [lundi] soir était la décision à prendre pour assurer que l'on saisisse l'ampleur de la situation», a-t-il écrit.

Le lanceur des Marlins Jose Urena n'a pas effectué son départ prévu lors du match de dimanche, et le nom du receveur Jorge Alfaro a été placé sur la liste des blessés, vendredi. Aucune raison n'a été fournie pour ces changements. 

Si les Marlins poursuivent leur saison, ils devront faire appel à des renforts en provenance de leur site d'entraînement de Jupiter, en Floride. S'ils reportent également la rencontre de mardi face aux Orioles, ils pourraient se rendre par autobus à Baltimore pour leurs matchs prévus mercredi et jeudi.

On ne sait pas exactement quand les joueurs ont reçu les résultats de la dernière ronde de tests, mais certains joueurs des Marlins se sont échangés des messages textes au sujet de l'état de santé de certains coéquipiers avant le match de dimanche. La possibilité de ne pas disputer la rencontre n'a toutefois pas été évoquée, a affirmé l'arrêt-court Miguel Rojas.

«Ça n'a jamais été notre intention, a dit Rojas. Nous savions que cela pouvait se produire à un certain moment. Nous nous sommes présentés au stade, prêts à jouer.»

«C'est juste de dire que les gars sont inquiets de certaines choses, a ajouté Mattingly. Ils veulent que leurs sentiments par rapport à cette situation soient partagés. Je crois que c'est raisonnable. Nous parlons des questions de santé.»

Les Marlins ont disputé des matchs préparatoires à Atlanta mardi et mercredi contre les Braves, qui ont depuis été privés de leurs deux principaux receveurs, Tyler Flowers et Travis d'Arnaud. Les deux joueurs ont souffert de symptômes associés à la COVID-19. Mattingly a refusé de spéculer à savoir si les ennuis de santé des Marlins étaient dus à leur arrêt en Georgie.

Miami est l'un des points chauds de la pandémie, mais dimanche, Mattingly a affirmé s'y sentir plus en sécurité.

«Vous vous sentez en sécurité au stade et je me sens en sécurité chez moi, a-t-il dit. C'est plus inquiétant à l'étranger.» Avec les collaborations de David Ginsburg, Rob Maaddi, Ronald Blum et Rob Gillies