Mélodie Collard s'est inclinée dans son match des quarts de finale de la Fed Cup junior en Floride vendredi après-midi.

La victoire glisse entre les mains de Collard

Quatre balles de match.

C’est l’avance qui a glissé entre les mains de Mélodie Collard dans son match des quarts de finale de la Fed Cup junior en Floride vendredi après-midi.

Les espoirs de médailles du Canada se sont envolés quand la Russe Oksana Selekhmeteva a remporté le bris d’égalité 13-11 de la deuxième manche pour ensuite renverser la Gatinoise 6-2 dans la dernière manche. Collard avait remporté la première manche 6-4 contre la 14e joueuse au monde chez les juniors.

Selekhmeteva n’est pas n’importe qui. Elle avait battu la Québécoise Leylah Fernandez au même tournoi l’an dernier. Elle a été demi-finaliste au US Open junior en plus de gagner ce même tournoi du Grand Chelem en double cette année.

« Mélodie va devoir apprendre de ce revers. Elle a connu une première manche impeccable. Elle frappait la balle d’aplomb, mais elle a arrêté de frapper en deuxième manche. Elle a failli s’en sortir quand même au bris d’égalité, mais parce qu’elle était moins agressive, elle s’est mise à devoir courir beaucoup plus sur le terrain. C’est ce qui l’a tué en troisième manche », a raconté son entraîneur gatinois, Mathieu Toupin.

Collard se trouvait dans l’obligation de gagner son match en simple puisque sa partenaire canadienne Annabelle Xu s’était inclinée dans le premier match de la journée contre la Russie. Elle était sur la bonne voie avec une avance de 6-4 et 4-2, mais elle s’est mise à éprouver des problèmes au service et Selekhmeteva a gagné les trois jeux suivants pour prendre les devants 5-4.

« Je n’ai plus de jambes. Je ne suis plus capable », l’a-t-on d’ailleurs entendu hurler à la caméra qui filmait son match en direct.

Il faut dire qu’il faisait très chaud à Orlando, mais Collard s’est ressaisie en gagnant les deux jeux suivants. Elle a même servi pour le match sans pouvoir en profiter.

D’ailleurs, c’est au service que le match s’est joué. La Russe a eu l’avantage 112-104 dans les points gagnés au cours du duel, mais Collard a commis 10 doubles fautes. La Russe ? Aucune.

Au bris d’égalité dans la deuxième manche, Collard a eu des avances de 7-6, 8-7, 10-9 et 11-10 sans pouvoir obtenir le point qui lui aurait assuré la victoire.

« Mélodie a changé d’attitude en deuxième manche. C’était un peu le début de la fin. Tactiquement, elle n’a pas eu la bonne approche, mais il faut dire qu’elle affrontait toute une joueuse. Ce que nous avons appris dans ce tournoi, c’est que Mélodie doit débloquer certains éléments de son jeu pour atteindre le prochain niveau », a ajouté Mathieu Toupin.

Le tournoi de Collard n’est pas terminé pour autant. Le Canada jouera des matches pour les positions cinq à huit samedi et dimanche, mais il se pourrait que l’entraîneur-chef du Canada, Simon Larose, choisisse de reposer sa meilleure joueuse afin de lui éviter des blessures et pour offrir de l’expérience internationale à l’autre membre de l’équipe, Mia Kupres.

Mélodie Collard a terminé sa semaine en gagnant quatre de ses six matches sur la plus grande scène du tennis international junior.