L'attaquant gatinois Stefan Karajovanovic (39) a été choisi au cinquième rang lors du repêchage de la Première Ligue canadienne.

La Première Ligue canadienne se tourne vers Gatineau

Il a été la machine à marquer du défunt FC Gatineau pendant un été. Les Ravens de l’université Carleton ont aussi profité de son pied droit puissant et précis lors des derniers automnes.

Maintenant, le York9 FC espère pouvoir miser à son tour sur les talents de buteur de Stefan Karajovanovic dans la Première Ligue canadienne (PLC) en 2020. L’attaquant âgé de 20 ans a été choisi en première ronde lundi soir lors du repêchage du jeune circuit national de soccer. Plus précisément au cinquième rang au total.

« J’ai suivi ça sur le web. D’entendre son nom être appelé, c’est un bon feeling. Je rêve de jouer pro depuis que je suis enfant... un peu comme 95 % des gars à l’époque, mentionne-t-il. Ça veut dire que tout ce travail a rapporté... toutes ces fois que je suis resté sur le terrain à pratiquer mes tirs après les entraînements lorsque tout le monde était parti», ajoute-t-il.

Karajovanovic est né en Outaouais de parents d’origine serbe. Chaque année, il renoue avec le pays natal de sa famille.

«J’y vais presque chaque été. Toute ma famille a joué au soccer. Ma mère. Ma tante. Je dirais surtout que mon grand-père a été la plus grande influence.»

Borislav Kapikul a évolué dans les échelons supérieurs du soccer en Bosnie et Serbie. «Il aurait été content de voir ça», affirme Karajovanovic au sujet de sa sélection chez les pros.

Qu’il soit réclamé ne s’avère pas une surprise. Même s’il ne fait 5’9’’, le principal intéressé a secoué les cordages 35 fois en 37 parties universitaires dans l’uniforme des Ravens depuis trois ans. Ce dernier participera au camp d’entraînement du York9 FC à la fin de l’hiver. Une équipe qu’il connaît déjà un peu. «J’ai eu l’occasion de jouer contre elle cet été», dit-il.

Stefan Karajovanovic évoluait alors chez l’AS Blainville lors du premier tour de qualifications du championnat canadien. «Ça semble un club fantastique. Et le terrain est incroyable là-bas. Il reste que je vais devoir me tailler une place.»