Julien Sale a gagné le tournoi Alexandre de Tunis au Royal Ottawa en 2018. Le golfeur du Rivermead défendra son titre au club Rideau View jeudi et vendredi.

Julien Sale prêt à défendre son titre au tournoi Alexandre de Tunis

Julien Sale s’est rapidement fait un nom au Québec en 2018 en remportant les deux premiers tournois de la triple couronne du championnat provincial de golf amateur.

Le golfeur du club Rivermead était venu bien près de gagner le dernier tournoi aussi, mais son parcours de rêve s’était arrêté à un coup de la première position. La barre est donc très haute pour le Gatinois en 2019. Dès jeudi, il amorcera la défense de son titre au tournoi Alexandre de Tunis disputé sur les allées du pittoresque club Rideau View à Manotick. « J’ai joué au Rideau View lundi. C’est un beau parcours. Je suis en forme. Je suis prêt à défendre mon titre même si je sais que j’aurai de la compétition. »

Son plus féroce adversaire pourrait bien être dans son trio de départ à 11 h 03. Étienne Papineau avait remporté l’Alexandre de Tunis à l’âge de 18 ans au club de golf Camelot en 2015. Le golfeur du club Pinegrove a aussi pris le deuxième rang en 2016 au Ottawa Hunt, le sixième rang au Rivermead en 2017 et le deuxième rang l’an dernier au Royal Ottawa. Sale l’avait battu en prolongation.

« J’ai déjà joué plusieurs fois avec Étienne. Il est très solide, mais ils sont plusieurs autres aspirants. Je n’aurai pas le droit à l’erreur. Même mon jeune frère Antoine sera à surveiller. Il m’a battu par un coup dans le championnat québécois des moins de 25 ans il y a deux semaines. Il a fini cinquième. J’ai pris le sixième rang. Il était bien content. Il y a une belle rivalité entre nous. Je veux gagner, mais je serai content pour lui s’il gagne », a dit le golfeur de 21 ans au sujet de son frère âgé de 17 ans.

Steven Fritsch, frère de Brad Fritsch qui a joué sur les circuits de la PGA et Webdotcom dans les dernières années, sera de retour à la compétition puisqu’elle se déroulera sur son terrain pour la première fois depuis 2014. Cette année-là, Steven Fritsch menait après la première ronde avant de se faire doubler par Vincent Blanchette au 18e trou avec un double boguey dans la ronde finale.

Malgré tout, Julien Sale croit être en mesure de protéger son titre au cours des deux prochains jours. Il a passé la dernière année sur le circuit de la NCAA avec l’équipe de l’université d’Arkansas State, où il a gagné un tournoi à l’automne. « J’ai été très régulier à l’automne, moins bon pendant l’hiver. Tout s’est replacé au printemps. J’occupe le premier rang des golfeurs amateurs au Canada. Dans la dernière année, j’ai vraiment amélioré mon jeu court. »

S’il se sent d’attaque pour l’Alexandre de Tunis, Sale devra faire une croix sur la possibilité de balayer la triple couronne.

« Je vais rater le Duc de Kent que j’ai gagné l’an dernier parce que j’ai un autre tournoi au même moment aux États-Unis. Par contre, je vais tout faire pour essayer de gagner le seul tournoi que je n’ai pas gagné dans la triple couronne : le championnat amateur du Québec. »

Mikaël Pageau, cousin de Jean-Gabriel des Sénateurs d’Ottawa, représentera aussi le club Rivermead au cours des prochains jours. Le départ du golfeur de 17 ans est prévu à 7 h 36.