Hugo Houle prendra part à son premier Tour de France.

Hugo Houle: au comble de la fierté

TROIS-RIVIÈRES — Rares sont les Québécois qui accèdent au Tour de France. Quand cela arrive, surtout pour un athlète d’une petite municipalité comme Saint-Perpétue, cet exploit représente une belle fierté pour l’entourage du cycliste. Hugo Houle entamera la première étape de la plus grande compétition de cyclisme au monde, samedi, en Belgique.

Le Perpétuen a réussi à se tailler une place parmi les huit disponibles dans l’une des 22 équipes à prendre part à la Grande Boucle. Il fait partie de l’Astana Pro Team, du Kazakhstan. L’équipe a vu deux de ses cyclistes remporter le Tour, en 2009 et 2014.

«Je suis vraiment impressionnée, mais en même temps, je ne suis pas étonnée parce qu’il met vraiment tous ses efforts dans le cyclisme», souligne sa conjointe, Stéphanie Matteau. Avoir un conjoint qui évolue dans le cyclisme professionnel demande beaucoup de sacrifices. Comme Hugo Houle passe une grande partie de l’année en Europe pour des entraînements et des compétitions, lui et Stéphanie se voient plus rarement. «C’est sûr que c’est difficile dans une relation à distance, mais je suis tellement contente pour lui. Je serai présente à l’arrivée, donc on va profiter de ce moment-là pour se retrouver», poursuit-elle.

Un de ses anciens coéquipiers d’entraînement et beau-frère, Antoine Matteau, ressent un grand sentiment de fierté envers la participation de Hugo. «Je suis vraiment fier de lui. C’est un très bel accomplissement pour lui et ça démontre qu’il a vraiment sa place dans le cyclisme professionnel», affirme-t-il. «Il fait partie des meilleurs cyclistes au monde. Quand il est parti en Europe, je ne m’entraînais plus avec lui, mais j’ai vu sa progression et tout le chemin qu’il a fait pour se rendre là.»

Par ailleurs, le cycliste n’en est pas à sa première compétition internationale. Il a entre autres pris part à deux Tour d’Italie en 2015 et 2016 et une fois au Tour d’Espagne en 2017. De plus, il a été nommé champion du Canada du contre-la-montre et a remporté l’or du contre-la-montre aux Jeux panaméricains, tous deux en 2015. Aucun Canadien n’a jamais remporté la Grande Boucle. Pierre Gachon (1937, abandon), David Veilleux (2013, 123e) et Antoine Duchesne (2016, 107e) sont les trois autres Québécois à avoir participé au Tour de France.