Lewis Hamilton a remporté la course présentée au circuit Catalunya et repris les commandes du championnat de Formule 1, dimanche, tandis que Mercedes réalisait un cinquième doublé en autant de courses cette saison.

Hamilton triomphe au Grand Prix d’Espagne

MONTMELO, Espagne — L’écurie Ferrari fondait d’énormes espoirs sur les améliorations apportées à ses voitures ce week-end au Grand Prix d’Espagne. Mercedes s’est chargée de les anéantir.

Lewis Hamilton a remporté la course présentée au circuit Catalunya et repris les commandes du championnat de Formule 1, dimanche, tandis que Mercedes réalisait un cinquième doublé en autant de courses cette saison.

Hamilton a connu un départ canon et devancé Valtteri Bottas, le détenteur de la position de tête, au premier virage. Il a ensuite creusé l’écart en tête, tandis qu’à l’arrière, les pilotes Ferrari Sebastian Vettel et Charles Leclerc étaient incapables de suivre le rythme imposé par les Flèches d’argent.

«Nous sommes en train d’écrire une page d’histoire, avec cinq doublés, donc je suis très, très fier de cela, a déclaré Hamilton dans la zone d’arrivée. Elle [la voiture] est formidable, bien que parfois elle me donne du fil à retordre — je suis content qu’on ait trouvé un terrain d’entente pendant la course. C’était très, très serré au départ.»

«C’était effectivement très, très serré au départ, a renchéri Bottas. L’embrayage s’est comporté de manière très étrange au départ; je n’avais jamais ressenti ça auparavant. C’est là que ça s’est joué.»

Le Britannique a franchi le fil d’arrivée avec 4,074 secondes d’avance sur le Finlandais, et le podium a été complété par le pilote Red Bull Max Verstappen - qui a adopté une meilleure stratégie d’arrêts aux puits que ses rivaux de la “Scuderia”. Vettel a abouti en quatrième place, devant Leclerc.

«Les voitures Mercedes étaient trop rapides, mais nous étions dans le coup et je suis heureux de me retrouver sur le podium», a admis Verstappen.

Pour sa part, le Québécois Lance Stroll était contraint à l’abandon.

En vertu de ces résultats, Hamilton est maintenant au premier rang du classement en vertu d’un total de 112 points, soit sept de plus que Bottas. Verstappen est maintenant troisième à 66, devant Vettel à 64.

En raison de la pénalité imposée au pilote Renault Nico Hülkenberg, Stroll a gagné une place et s’est élancé de la 16e position sur la grille, aux côtés de son coéquipier Sergio Perez. Fidèle à son habitude, le Québécois a connu un bon départ et gagné deux rangs, tout comme le Mexicain.

La course de Stroll s’est cependant terminée au 46e tour, alors que le pilote McLaren Lando Norris a tenté un dépassement à l’intérieur du virage no 2. La voiture de Norris est alors entrée en contact avec celle de Stroll, provoquant l’abandon des deux pilotes.

Le pilote de Mont-Tremblant n’a pas atteint le fil d’arrivée pour la première fois cette saison. Quant à Perez, il a terminé 15e — ce qui signifie que Racing Point n’a pas inscrit de point de classement pour la première fois en cinq courses cette saison.

Le cirque de la F1 se dirigera maintenant vers Monaco, où se déroulera la prochaine course le 26 mai.