Lewis Hamilton

Hamilton domine les essais du vendredi au GP des États-Unis

AUSTIN, Texas — Le pilote Mercedes Lewis Hamilton a donné le ton au week-end en étant le plus rapide à l’issue des deux premières séances d’essais libres au Grand Prix de Formule 1 des États-Unis, lequel pourrait se conclure par son couronnement à titre de champion du monde.

Hamilton, qui pourrait s’assurer son sixième titre en carrière dimanche, a complété un tour sur le circuit des Amériques en une minute et 33,232 secondes. C’est plutôt de bon augure pour le Britannique, qui s’est imposé à cinq reprises au Texas depuis 2012.

Charles Leclerc, sur Ferrari, s’est classé deuxième à 0,301 seconde de Hamilton. Max Verstappen, de l’équipe Red Bull, a signé le troisième meilleur chrono. Un peu plus tôt vendredi, Verstappen s’était révélé le plus rapide de la première séance d’essais libres.

L’autre pilote de la “Scuderia”, Sebastian Vettel, a pris la quatrième place à 0,658 seconde de Hamilton, devant Valtteri Bottas, à 0,813.

Pour sa part, le Québécois Lance Stroll (Racing Point) a réalisé le neuvième chrono, à un peu plus d’une seconde et demie de Hamilton. Le Mexicain Sergio Perez a abouti quant à lui en 15e position, à 1,877 seconde.

La journée a retenu l’attention à la fois par la température fraîche — autour des

10 degrés — et un circuit bosselé qui a compliqué la vie des pilotes sur certaines portions. Plusieurs ont ainsi eu du mal à négocier le virage no 19, sortant trop large ce qui a entraîné l’annulation de leur chrono.

Quand l’IndyCar a utilisé le même circuit en mars, on a permis aux voitures de sortir plus large au même virage. Les commissaires sportifs de la Formule 1 appliquent des règles strictes en matière de limites de piste.