Vladimir Guerrero fils, 19 ans, est considéré comme le meilleur espoir du Baseball majeur.

Guerrero fils pourrait commencer la saison au niveau AAA

DUNEDIN — Vladimir Guerrero fils ne s’en fait pas au sujet de l’endroit où il commencera la saison 2019.

Le baseballeur de 19 ans est considéré comme le plus bel espoir du Baseball majeur. Malgré cela, ce ne serait pas surprenant que les Blue Jays de Toronto gardent le troisième-but au niveau AAA pour les 15 premiers jours du calendrier afin de repousser d’une année son accès à l’autonomie complète. En lui refusant ces 15 jours de service dans les Majeures — ce qui repousserait son entrée dans les grandes ligues au 12 avril —, Guerrero ne serait pas admissible à l’autonomie avant 2025.

« Je vais contrôler ce que je peux contrôler et donner le meilleur de moi-même chaque jour, a déclaré par le truchement d’un interprète Guerrero lundi, premier jour officiel du camp. Je vais tenter d’en tirer le meilleur, de m’améliorer chaque jour. »

Guerrero a frappé pour ,402 au niveau AA et ,336 dans le AAA, avec 20 circuits et 78 points produits au total.

« Je ne me rappelle pas d’avoir été aussi détendu que lui à 19 ans, a souligné le nouveau gérant des Jays, Charlie Montoyo. Je suis impressionné, pour tout vous dire. C’est comme ça que se comportent les joueurs étoiles, ce qu’il sera un jour, comme nous le savons tous. »

Guerrero a participé à des exercices en défense et a pris plusieurs décisions judicieuses pendant un exercice d’amortis. Le lanceur Justin Shafer n’a pas manqué de souligner un beau jeu de Guerrero, qui a chargé un amorti avant de récupérer la balle à main nue et de lancer un boulet au premier coussin. »

Au bâton, Guerrero a frappé la balle avec autorité à tous les champs sur 28 élans répartis en six sessions.

« Il est très talentueux, a affirmé l’arrêt-court Freddy Galvis. Il semble être un très bon gars. Il a la bonne mentalité. Il est mature. Comme son père (le membre du Temple de la renommée Vladimir Guerrero), il travaille fort. Il semble avoir la même approche que lui d’ailleurs, de ce que j’ai vu jusqu’ici. »

Quand on lui a demandé s’il était un meilleur joueur que l’an dernier, Guerrero a souri et dit : « Attendez de voir le prochain match ».

Galvis pourrait être de ceux qui couvriront le troisième sac en attendant Guerrero, puisqu’il est très polyvalent.

« Donnez-moi un gant, je peux jouer partout. Enfin, sauf au poste de receveur », a déclaré Galvis en riant.

Galvis a frappé pour ,248 la saison dernière avec les Padres de San Diego, avec 31 doubles, cinq triples et 13 circuits. Pour la deuxième campagne d’affilée, il a disputé les 162 rencontres.

Il a accepté un contrat d’un an et 5 millions $ US en janvier. Les Jays détiennent une clause d’option d’une valeur de 5,5 millions $ pour 2020.