La skieuse de St-Isidore, dans l'Est ontarien, Valérie Grenier

Grenier termine 11e en Autriche

Valérie Grenier a entamé la nouvelle saison de ski alpin en obtenant son meilleur résultat en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, samedi, en Autriche.

L’athlète de St-Isidore, dans l’Est ontarien, a terminé 11e au slalom géant de Sölden. Elle a notamment été la troisième femme la plus rapide lors de la deuxième manche.

Tessa Worley, de la France, a gagné l’épreuve inaugurale de 2018-2019, devançant l’Italienne Federica Brignone et l’Américaine Mikaela Shiffrin.

«Je suis tellement excitée, j’en reviens pas encore», a soutenu Grenier au site web de Canada Alpin. Elle occupait le 24e rang après la première manche.

«La Coupe du monde de Sölden est l’une des plus difficiles. Je n’avais pas d’attente et je suis très contente de ma journée. C’est mon record personnel, une belle façon de débuter la saison pour moi!»

Grenier, 21 ans, avait terminé 13e en janvier 2015 au super-G de Saint-Moritz, en Suisse. Elle reprend un peu où elle avait terminé la saison dernière avec sa surprenante sixième position au combiné alpin. Elle avait aussi obtenu des 21e et 23e positions, respectivement en descente et super-G.

La vétérante Marie-Michèle Gagnon, qui a raté la saison dernière en raison de blessures, a terminé 32e et n’a pu se qualifier pour la deuxième manche. L’autre skieuse canadienne en lice, Candace Crawford, a effectué une chute, se blessant à une cheville.

Le slalom géant masculin sera présenté dimanche à Sölden.